Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Pica

Par Evelyn Attia, MD, Professor of Psychiatry;Professor of Clinical Psychiatry, Columbia University Medical Center, New York State Psychiatric Institute;Weill Cornell Medical College, New York Presbyterian Hospital ; B. Timothy Walsh, MD, Ruane Professor of Psychiatry;Founding Director, Eating Disorders Research Unit, College of Physicians and Surgeons, Columbia University;New York State Psychiatric Institute

Le pica consiste à consommer des choses qui ne sont pas des aliments.

Les personnes atteintes de pica mangent régulièrement de choses qui ne sont pas des aliments (telles que du papier, de l’argile, de la terre, ou des cheveux). Pour un enfant de moins de 2 ans, ce comportement est considéré comme une phase normale du développement. Les enfants de cet âge mettent souvent toutes sortes de choses dans leur bouche et parfois les mangent. Le pica peut survenir pendant la grossesse.

Dans certaines régions, le fait de manger des choses qui ne sont pas des aliments fait partie des traditions culturelles, comme la médecine traditionnelle, les rites religieux, ou les pratiques courantes. Par exemple, certaines personnes de la région de Georgia Piedmont (aux États-Unis) mangent régulièrement de l’argile.

Généralement, ce que mangent les personnes atteintes de pica ne les met pas en danger. Cependant, parfois ce qu’elles mangent peut provoquer des complications telles qu’une constipation, des obstructions du tube digestif, une intoxication par le plomb pour avoir ingéré des éclats de peinture, ou une infection parasitaire pour avoir mangé de la terre.

Le pica lui-même interfère rarement avec le fonctionnement social, mais il survient souvent chez des personnes atteintes d’autres troubles mentaux qui gênent le fonctionnement social. Ces troubles comprennent l’autisme, le déficit intellectuel, et la schizophrénie.

Diagnostic

  • Évaluation du médecin

  • Tests pour vérifier la présence d’éventuelles complications

Le médecin diagnostique généralement le trouble en déterminant ce que la personne mange.

Le pica est diagnostiqué lorsque la personne mange avec persistance des choses qui ne sont pas des aliments depuis 1 mois ou plus. Le trouble n’est pas diagnostiqué chez les enfants de moins de 2 ans, car à cet âge, manger de telles choses est considéré comme faisant partie du développement normal. Il n’est pas non plus diagnostiqué lorsque le fait de manger ce type de matériau fait partie de la culture de la personne.

Si le médecin soupçonne le trouble, il évaluera l’état nutritionnel, et vérifiera si la personne a perdu du poids et si elle présente des carences nutritionnelles ( Présentation de la nutrition : Évaluation du statut nutritionnel).

Parfois le pica est diagnostiqué lorsqu’un enfant présente des symptômes de blocage du tube digestif (par exemple des crampes ou une constipation sévères, Occlusion intestinale : Symptômes) ou d’intoxication par le plomb ( Intoxication par le plomb : Symptômes) et qu’il est emmené aux urgences ou chez le médecin.

Des radiographies peuvent être effectuées pour déterminer la présence de blocages au niveau du tube digestif. Des analyses de sang peuvent être réalisées pour déterminer si la personne souffre d’intoxication par le plomb ou d’une infection parasitaire.

Traitement

  • Parfois modification du comportement

  • Traitement des carences nutritionnelles et des complications

Les techniques de modification du comportement peuvent aider, mais on ne connaît pas vraiment de traitement spécifique pour ce trouble.

Les carences nutritionnelles et les complications sont traitées. Les blocages du tube digestif peuvent nécessiter une intervention chirurgicale.

Le trouble peut durer plusieurs mois, puis disparaître spontanément, en particulier chez les enfants.