Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Kératite périphérique ulcéreuse

(kératolyse marginale, ulcération rhumatoïde périphérique)

Par Melvin I. Roat, MD, FACS, Clinical Associate Professor of Ophthalmology;Cornea Service, Sidney Kimmel Medical College at Thomas Jefferson University;Wills Eye Hospital

La kératite périphérique ulcéreuse est un trouble ophtalmique sévère impliquant une inflammation et une ulcération de la cornée (couche transparente située devant l’iris et la pupille) fréquente en cas de maladie du tissu conjonctif comme la polyarthrite rhumatoïde.

Localisation de la cornée

La kératite périphérique ulcéreuse est probablement due à une réaction auto-immune. Dans une maladie auto-immune, les anticorps ou les cellules produits par l’organisme attaquent ses propres tissus. De nombreuses maladies auto-immunes affectent le tissu conjonctif dans différents organes. Le tissu conjonctif est la structure qui apporte une résistance aux articulations, aux tendons, aux ligaments et aux vaisseaux sanguins. Les anomalies du tissu conjonctif associées à la kératite ulcérative périphérique incluent la polyarthrite rhumatoïde, la granulomatose avec polyangéite, et la polychondrite chronique atrophiante.

La kératite ulcérative périphérique peut également être due à une infection.

Symptômes

Les personnes affectées développent une vision floue, une sensibilité à la lumière et une sensation de corps étranger. L’ulcère est situé en périphérie de la cornée et il présente en général une forme ovale.

Diagnostic

  • Examen clinique

  • Parfois, culture

Le diagnostic de kératite ulcérative périphérique est suspecté lorsque le médecin observe la cornée affectée chez un patient qui présente également une maladie sévère et/ou chronique des tissus conjonctifs.

Si le médecin suspecte qu’une infection, telle que des bactéries, des champignons ou un virus herpès simplex, est la cause de la kératite ulcérative périphérique, il effectue un prélèvement à la surface de l’ulcération et des marges de la paupière. L’échantillon est ensuite cultivé en laboratoire pour identifier l’organisme.

Pronostic

Sans traitement, environ 40 % des patients atteints d’une maladie auto-immune des tissus conjonctifs et d’une kératite périphérique ulcéreuse décèdent (principalement d’un infarctus du myocarde) dans les 10 ans qui suivent l’apparition de la kératite périphérique ulcéreuses. Avec un traitement, environ 8 % des personnes décèdent dans les 10 ans. La cause du décès n’est pas le problème ophtalmique lui-même, mais l’effet de la maladie auto-immune sous-jacente sur l’ensemble de l’organisme.

Traitement

  • Utilisation des médicaments qui altèrent le système immunitaire

Pour traiter la kératite ulcérative périphérique, les médecins administrent des médicaments supprimant le système immunitaire, tels que méthotrexate ou cyclophosphamide administrés par voie orale ou intraveineuse.

Les médecins peuvent également combler l’ulcération avec un matériau spécial (appelé tissu adhésif), puis recouvrir la zone avec des lentilles de contact spéciales pour contrôler l’inflammation. Les médecins peuvent également réparer la cornée de manière chirurgicale à l’aide d’une greffe de cornée partielle.

Ressources dans cet article