Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Kératopathie bulleuse

Par Melvin I. Roat, MD, FACS, Clinical Associate Professor of Ophthalmology, Sidney Kimmel Medical College at Thomas Jefferson University; Cornea Service, Wills Eye Hospital

La kératopathie bulleuse est un trouble ophtalmique impliquant un gonflement de la cornée (couche transparente qui se situe au-devant de l’iris et de la pupille) similaire à une cloque.

Localisation de la cornée

La kératopathie bulleuse est plus fréquente chez les personnes âgées. Elle peut survenir spontanément, être héréditaire et, parfois, elle survient après une chirurgie ophtalmique, telle qu’une ablation de la cataracte.

Symptômes

L’œdème induit la formation de cloques remplies de liquide à la surface de la cornée. Cela peut entraîner une gêne dans l’œil, une douleur lorsque la personne regarde une lumière vive et une vision fortement brouillée. Ces vésicules peuvent se rompre et causer une douleur sévère, souvent accompagnée d’une sensation de corps étranger dans l’œil et d’une diminution de la vision.

Diagnostic

  • Examen clinique

Le diagnostic de kératopathie bulleuse repose sur l’aspect typique d’une cornée œdémateuse et trouble, et sur la présence de vésicules à la surface.

Traitement

  • Gouttes de sérum physiologique

  • Médicaments destinés à diminuer la pression dans l’œil

  • Parfois, des lentilles de contact souples

  • Parfois, une greffe de cornée

La kératopathie bulleuse est traitée par un ophtalmologiste (un médecin spécialisé dans l’évaluation et le traitement (chirurgical ou non) des maladies des yeux).

Des collyres (solution saline hypertonique) et des pommades salines peuvent être utilisés pour drainer l’excès de liquide de la cornée.

Les médicaments qui diminuent la pression intraoculaire sont parfois administrés.

Parfois, des lentilles de contact souples peuvent être utilisées pendant une courte période pour diminuer la sensation de gêne, car elle agit comme un bandage sur la cornée.

Si la vision est réduite ou si la sensation de gêne est significative et prolongée, une greffe de la cornée est souvent réalisée.

Ressources dans cet article