Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Infections de l’orbite (cellulite préseptale, cellulite orbitaire)

Par James Garrity, MD, Mayo Clinic

Les infections peuvent impliquer les tissus autour ou dans l’œil. Ces infections sont plus fréquentes chez les enfants

Cellulite préseptale

La cellulite préseptale (cellulite périorbitaire) est une infection de la paupière, de la peau et des tissus aux alentours de l’œil.

La cellulite préseptale est habituellement causée par une infection du visage ou de la paupière, une morsure d’un insecte ou d’un animal infecté, par la conjonctivite, un chalazion ou par la sinusite.

Les tissus entourant l’œil peuvent s’enfler, devenir chauds, sensibles et rouges. Parfois, l’œil est si enflé qu’il ne peut s’ouvrir aisément. Cependant, quand l’œil s’ouvre, la vision n’est pas affectée. Une fièvre peut se développer.

Les médecins peuvent souvent diagnostiquer la cellulite préseptale par les symptômes de la personne, mais parfois une infection potentiellement plus grave, la cellulite orbitaire peut aussi être un diagnostic possible. Parfois, une tomodensitométrie (TDM (scanner)) ou une imagerie par résonance magnétique nucléaire (IRM) est réalisée.

Le traitement consiste en des antibiotiques (par exemple, l’amoxicilline clavulanique). Si les personnes sont très malades ou ne peuvent pas prendre de pilules, l’hospitalisation est recommandée. Les personnes affectées doivent être surveillées de près par un ophtalmologiste.

Cellulite orbitaire

La cellulite orbitaire (cellulite préseptale) est une infection affectant le tissu dans l’orbite ou autour et derrière l’œil.

  • L’infection peut se propager à l’orbite à partir de sources telles que les sinus autour du nez.

  • La douleur, le gonflement, la rougeur des yeux, les troubles de la vision et des mouvements oculaires anormaux peuvent se développer.

  • Il peut être nécessaire de réaliser une tomodensitométrie (TDM (scanner)) ou une imagerie par résonance magnétique (IRM).

  • Les antibiotiques sont administrés par voie intraveineuse, et la personne est admise à l’hôpital.

La cellulite orbitaire est habituellement causée par la propagation de l’infection à l’orbite à partir des sinus autour du nez (sinus nasaux) mais peut aussi se propager à partir d’une infection des dents ou une septicémie. Une morsure d’insecte ou d’animal ou une autre blessure peut aussi propager l’infection et entraîner la cellulite orbitaire.

Sans traitement adéquat, la cellulite orbitaire peut provoquer la cécité. L’infection peut atteindre le cerveau et la moelle épinière, des caillots sanguins peuvent se former, se propager à partir des veines périoculaires, jusqu’à une grosse veine de la base du cerveau (sinus caverneux) et provoquer une thrombose du sinus caverneux ( Thrombose du sinus caverneux).

Symptômes

Les symptômes comprennent la douleur, le bombement des yeux, la rougeur des yeux, la réduction en mouvements oculaires, la vision double, la douleur lors de mouvements oculaires, le gonflement des paupières et la fièvre. Le globe oculaire est enflé. On peut observer une baisse de la vision.

Diagnostic

Habituellement, les médecins diagnostiquent la cellulite orbitaire sans recours aux examens complémentaires. Cependant, la tomodensitométrie et l’IRM sont réalisées habituellement pour confirmer le diagnostic. Cependant, certains examens seront nécessaires pour en déterminer la cause comme l’examen des dents et de la bouche, les radiographies ou la tomodensitométrie (TDM (scanner)) des sinus. Souvent, les médecins prélèvent des échantillons de muqueuse de l’œil, de la peau, de la gorge ou des cavités sinusiennes, ainsi que des échantillons de sang qui seront envoyés au laboratoire. Les échantillons sont cultivés (pour faire grandir les micro-organismes) afin de déterminer les bactéries responsables de l’infection, quelles régions sont infectées et quels antibiotiques utiliser. Une personne souffrant de cellulite orbitaire est examinée par un ophtalmologiste.

Traitement

Les personnes affectées sont admises à l’hôpital. On débute l’antibiothérapie avant les résultats des examens. Initialement, les antibiotiques sont généralement administrés par voie intraveineuse. Quelques jours plus tard, quand les personnes ont récupéré, les antibiotiques sont administrés par voie orale. L’antibiotique utilisé en première intention peut être substitué si les cultures bactériologiques suggèrent une plus grande efficacité d’un autre médicament. Parfois, la chirurgie est nécessaire si la vision est affectée, pour drainer l'accumulation de pus (abcès) ou un sinus nasal infecté, pour enlever le corps étranger ou le pus, ou pour aider à traiter l’infection si les antibiotiques ne sont pas efficaces.