Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Trachome

ophtalmie égyptienne

Par Melvin I. Roat, MD, FACS, Clinical Associate Professor of Ophthalmology;Cornea Service, Sidney Kimmel Medical College at Thomas Jefferson University;Wills Eye Hospital

Le trachome est une infection prolongée de la conjonctive due à la bactérie Chlamydia trachomatis.

  • La Chlamydia trachomatis peut infecter l’œil, généralement chez les enfants qui vivent dans des pays chauds, secs et moins développés.

  • L’érythème, le larmoiement, l’irritation et, en cas d’atteinte sévère, la formation de tissu cicatriciel et la perte de la vision peuvent se développer.

  • Les antibiotiques sont généralement efficaces.

Le trachome résulte d’infections avec certaines souches non sexuellement transmissibles de Chlamydia trachomatis. Le trachome est fréquent dans les régions pauvres des pays chauds et secs d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient, du sous-continent indien et de l’Asie du Sud-Est. Aux États-Unis, le trachome est rare, et survient chez les Amérindiens natifs et chez les immigrants provenant des régions où le trachome est courant. Le trachome est la première cause évitable de cécité dans le monde.

Vue à l’intérieur de l’œil

La maladie survient surtout chez les enfants, particulièrement ceux âgés de 3 à 6 ans. Les enfants plus âgés et les adultes sont moins susceptibles de contracter la maladie parce que leur système immunitaire est plus développé et grâce à une meilleure hygiène personnelle.

Lors des premiers stades, le trachome est contagieux et peut être transmis par contact main-œil, par certaines mouches ou par contamination au travers d’objets partagés par plusieurs personnes comme les serviettes, les mouchoirs et les produits de maquillage des yeux.

Symptômes du trachome

Le trachome touche en général les deux yeux. Les conjonctives (membranes qui tapissent les paupières et recouvrent le blanc des yeux) deviennent enflammées, rouges, irritées et les yeux larmoient excessivement. Les paupières enflent. Une sensibilité à la lumière vive apparaît.

Aux stades tardifs, la vision est perturbée par l’apparition progressive de vaisseaux sanguins dans la cornée (appelée néovascularisation). Chez certains patients, des cicatrices peuvent se former sur le versant interne de la paupière entraînant une bascule des cils vers l’intérieur (trichiasis). Quand la personne cligne des yeux, les cils se frottent contra la cornée, causant l’infection et souvent une lésion permanente. La malvoyance ou la cécité survient chez environ 5 % des personnes souffrant du trachome.

Diagnostic de trachome

  • Examen des symptômes et de l’aspect de l’œil par un médecin

Le médecin suspecte un trachome sur l’aspect des yeux et la durée de la symptomatologie. Le diagnostic de trachome est confirmé par un prélèvement bactériologique réalisé au niveau des yeux, puis envoyé à un laboratoire, où l’agent infectieux est identifié.

Le saviez-vous ?

  • Le trachome est la première cause évitable de cécité dans le monde.

Prévention du trachome

Les réinfections sont très fréquentes en raison de la grande contagiosité de la maladie. L’accès à l’eau potable peut réduire la réinfection. Le lavage régulier du visage et des mains permet de limiter la diffusion de l’infection. Le partage de serviettes, de couvertures de lit et du maquillage doit être évité. Parce que les mouches peuvent transmettre la maladie aux personnes, les lieux où les mouches peuvent se reproduire doivent être éliminés.

Traitement du trachome

  • Antibiotiques par voie orale ou pommade antibiotique

Le traitement du trachome consiste en un antibiotique oral (comme l’azithromycine, la doxycycline ou la tétracycline). Sinon, la tétracycline ou l’érythromycine peut être appliquée en pommade. Les médecins administrent souvent des antibiotiques à toutes les personnes en contact avec des patients qui souffrent de trachome. Une intervention chirurgicale peut être nécessaire en cas d’atteinte de la paupière, de la conjonctive ou de la cornée.

Ressources dans cet article