Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Infection endoculaire (endophtalmie)

Par Sunir J. Garg, MD, FACS

L’infection endoculaire (endophtalmie) est une infection qui se développe à l’intérieur de l’œil.

  • La chirurgie oculaire, le traumatisme à l’œil ou la septicémie peuvent causer l’infection.

  • Une douleur oculaire sévère, un érythème et une perte de la vision peuvent survenir.

  • Des cultures sont prélevées à partir des fluides de l’œil et des antibiotiques sont administrés dès que possible.

L’endophtalmie n’est pas courante. L’infection endoculaire (endophtalmie) est provoquée par des micro-organismes infiltrés à travers une incision chirurgicale ou une lésion du globe oculaire ou, plus rarement, qui atteignent l’œil par voie sanguine. Une infection du sang a plusieurs causes potentielles, telle que la chirurgie dentaire, l’abus de médicaments par voie intraveineuse, un abcès (une poche de pus), des ulcères cutanés, des infections comme la pneumonie ou la septicémie, ou la chirurgie de n’importe quelle partie du corps. L'infection est généralement due à des bactéries (comme le Staphylococcus aureus), mais elle peut également être provoquée par des champignons ou des protozoaires. Des virus peuvent être causer des infections oculaires diffuses qui, en général, ne sont pas appelées endophtalmies.

Les symptômes peuvent être sévères et comprendre une douleur oculaire sévère, un érythème dans le blanc de l’œil, une sensibilité extrême à la lumière vive et un gonflement occasionnel de la paupière.

Le diagnostic repose sur les symptômes, sur l’examen ophtalmologique, sur les cultures et parfois sur la recherche de certains anticorps ou des tests d'ADN. Les cultures peuvent être faites à partir d’un prélèvement d’humeur aqueuse (liquide contenu dans la chambre antérieure de l’œil) et d'humeur vitrée (substance gélatineuse du segment postérieur de l’œil) afin de trouver les organismes responsables de l'infection et de sélectionner les médicaments les plus efficaces. Les personnes peuvent aussi nécessiter des cultures de sang et d’urine.

Même avec un traitement approprié et réalisé tôt, le pronostic pour la vision est faible.

L’infection endoculaire (endophtalmie) constitue une urgence médicale. Le traitement immédiat à l’aide d’antibiotiques est généralement nécessaire pour préserver la vision et protéger la santé de l’œil. Dans des cas extrêmes, un délai de quelques heures peut même causer une perte de vision irréversible. Des antibiotiques sont administrés. Leur choix dépend de leur efficacité contre les micro-organismes responsables de l’endophtalmie. Des antibiotiques peuvent être injectés dans l’œil, administrés par voie intraveineuse ou les deux. Les personnes souffrant d’une vision très mauvaise quand elles sont examinées par un médecin peuvent recevoir des corticostéroïdes ou subir une intervention chirurgicale. Les corticostéroïdes injectés dans l’œil peuvent aussi être administrés pendant quelques jours après l’injection d’antibiotiques dans l’œil. La chirurgie permet de retirer les tissus infectés, ce qui augmente les chances d’arrêt de l’infection.