Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Occlusion de l’artère et de la veine centrales de la rétine

(occlusion de la veine rétinienne, occlusion de la veine brachiale)

Par Sunir J. Garg, MD, FACS

Une veine dans la rétine (la structure transparente et sensible à la lumière qui se situe à l’arrière de l’oeil) peut s’obstruer, causant une perte indolore et subite de la vision.

  • Les médecins posent généralement le diagnostic en examinant l’œil à l’aide d’un ophtalmoscope et parfois par des examens complémentaires.

  • Le traitement améliore souvent la vision.

L’obstruction peut survenir dans la veine principale qui draine le sang de la rétine ou dans ses branches.

Les veines rétiniennes peuvent s’obstruer chez les personnes souffrant d’hypertension, de glaucome ou de diabète. Une telle obstruction survient principalement chez les personnes âgées.

Parfois, la cause de l’obstruction est inconnue.

Symptômes

L’obstruction de la veine rétinienne centrale cause une perte de vision sévère, indolore et généralement subite, mais la perte de la vision peut aussi parfois survenir progressivement en quelques jours ou quelques semaines. Parfois, l’obstruction peut récidiver.

L’obstruction de la veine rétinienne centrale peut aussi causer le développement de vaisseaux sanguins anormaux dans la rétine ou dans l’iris. Parfois, ces vaisseaux sanguins anormaux saignent ou causent un type de glaucome douloureux (appelé glaucome néovasculaire).

Diagnostic

Les médecins peuvent voir les changements survenant dans les vaisseaux sanguins et dans la rétine à l’aide d’un ophtalmoscope. Si la veine rétinienne centrale est obstruée, les veines peuvent se rengorger (apparaissant plus larges), des points d’hémorragie peuvent être visibles et éparpillés sur toute la rétine, et l’avant du nerf optique peut être enflé.

L’angiographie à la fluorescéine aide à déterminer l’étendue des lésions à la rétine et aide les médecins à planifier un traitement. Dans ce test, le médecin injecte un colorant dans une veine puis photographie la rétine. La tomographie à cohérence optique peut aider à montrer que la rétine est enflée, ce qui est courant.

Quand l’obstruction de la veine rétinienne a été diagnostiquée, les médecins réalisent souvent des tests pour identifier les maladies qui pourraient augmenter le risque de développement des obstructions. Par exemple, selon la maladie suspectée, les médecins peuvent réaliser des tests à la recherche d'un diabète (en mesurant le glucose dans le sang ou le taux d’hémoglobine A1c), d'une glaucome (en mesurant la pression intraoculaire), d'une hypertension (en mesurant la tension artérielle) et de maladies qui causent un épaississement anormal du sang (appelées maladies d’hyperviscosité).

Pronostic

La part de vision que les personnes conservent dépend principalement de deux facteurs :

  • Si l’obstruction affecte la veine rétinienne centrale ou une branche

  • La netteté de la vision (acuité visuelle) au moment de l’obstruction

La plupart des gens développent une perte de vision permanente.

Si l’acuité visuelle est bonne au moment de l’obstruction de la veine rétinienne (habituellement quand seulement une veine brachiale est obstruée), elle restera probablement bonne, parfois presque normale. Si l’acuité visuelle est mauvaise (par exemple, pire que 1/10), elle restera mauvaise ou s’empirera chez 80 % des personnes.

Traitement

Certains médicaments peuvent être injectés dans l’œil ou un implant libérant lentement des taux constants de corticostéroïde peut être placé chirurgicalement dans l'œil. Le traitement au laser des vaisseaux sanguins qui fuient peut aussi aider à améliorer la vision chez certaines personnes souffrant d’une obstruction dans une branche de la veine rétinienne. Cependant, les traitements ont tendance à être peu efficaces. Par conséquent, il est préférable de prévenir ces obstructions en contrôlant les facteurs de risques (par exemple, l’hypertension, le diabète et d’autres facteurs de risque pour l’athérosclérose).

Le traitement au laser peut être utilisé pour détruire les vaisseaux sanguins anormaux afin de traiter ou de prévenir une forme douloureuse de glaucome (le glaucome néovasculaire) ou pour prévenir une perte de vision accrue due à une hémorragie intraoculaire.