Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Amblyopie toxique

(amblyopie nutritionnelle)

Par James Garrity, MD, Mayo Clinic

L’amblyopie toxique (amblyopie nutritionnelle) est une lésion du nerf optique causée par la dénutrition ou par l’exposition à une substance nocive pour le nerf optique, tel que le plomb, le méthanol (l’alcool de bois ou l’alcool méthylique), l’antigel ou certains médicaments.

  • Une carence nutritionnelle ou une substance toxique est souvent la cause de cette maladie.

  • D’habitude, la vision se détériore progressivement.

  • La personne doit éviter l’exposition additionnelle aux substances toxiques ou prendre des compléments alimentaires.

Causes

Une amblyopie toxique peut être provoquée par une carence nutritionnelle, notamment en vitamine B12, parfois appelée amblyopie nutritionnelle. Les alcooliques sont particulièrement susceptibles de développer l’amblyopie nutritionnelle. La cause actuelle est probablement la dénutrition plutôt que l’effet toxique de l’alcool. Rarement, l’amblyopie toxique est causée par des médicaments (comme le chloramphénicol, l’isoniazid, l’éthambutol et la digoxine) ou par des toxines comme le plomb, l’éthylène glycol (antigel) ou le méthanol (l’alcool de bois ou l’alcool méthylique).

Symptômes

La vision se détériore rapidement sur une période de jours ou de semaines. Une tache aveugle peut se développer graduellement et s’élargir. Elle peut ne pas être remarquée au début. Si la maladie est causée par l’exposition à une toxine ou une carence nutritionnelle, les deux yeux sont généralement affectés. L’éthylène glycol et particulièrement l’empoisonnement au méthanol peuvent causer une perte de la vision subite et totale. Ces deux substances peuvent causer d’autres symptômes graves tels que le coma, la difficulté à respirer, des vomissements et une douleur abdominale.

Le saviez-vous ?

  • Boire l’antigel ou le méthanol (l’alcool de bois ou l’alcool méthylique) peut causer une perte de la vision subite et totale.

Diagnostic

Les médecins fondent leur diagnostic sur les antécédents d’exposition de la personne aux produits chimiques ou toxiques, sur les symptômes oculaires et sur les résultats du test de vision. Parfois, des tests pour détecter les toxines ou une avitaminose sont réalisés.

Pronostic et traitement

Avec un traitement rapide, la plupart des personnes récupèrent une partie de leur vision.

Les personnes doivent éviter l’alcool et d’autres produits chimiques et médicaments qui peuvent être toxiques. Si l’alcool ou une dénutrition en est la cause, la personne doit avoir un régime bien équilibré et prendre des compléments de vitamines qui comprennent le folate (acide folique) et les vitamines B. Si la cause est une carence en vitamine B12, le traitement par compléments alimentaires ne suffit pas. En général, un apport en vitamine B12 par injections est nécessaire. S’il s’agit d’une intoxication par le plomb, des médicaments chélateurs (tels que les succimères ou le dimercaprol) facilitent son élimination. Si l’empoisonnement à l’éthylène glycol ou au méthanol en est la cause, le traitement rapide avec l’hémodialyse (voir Hémodialyse) et le médicament fomépizole peuvent aider.

Des loupes, des appareils à gros caractères et des montres à synthèse vocale aident à s’adapter à la perte de la vision.

Ressources dans cet article