Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Ophtalmie sympathique

Par Emmett T. Cunningham, Jr., MD, PhD, MPH, Professor of Ophthalmology;Director, Stanford University;The Uveitis Service, California Pacific Medical Center and Clinic

L’ophtalmie sympathique est une inflammation du tractus uvéal qui survient dans un œil après une blessure ou une chirurgie dans l’autre œil.

L’ophtalmie sympathique est un type rare d’uvéite qui cause la formation de petites masses anormales de cellules (granulomes). Cette maladie survient dans l’œil non blessé après une blessure pénétrante (comme avec un crayon, une plume ou un bâton perforant l’œil) ou après une chirurgie de l’œil non blessé. Le tractus uvéal de l’œil non traumatisé finit par s’enflammer. Bien que la cause de l’ophtalmie sympathique ne soit pas complètement connue, beaucoup de médecins pensent qu’elle est due à un dysfonctionnement du système immunitaire où le corps s’attaque à l’uvée. L’uvéite apparaît 2 à 12 semaines après une lésion ou une chirurgie chez environ 80 % des personnes affectées. Très rarement, l’ophtalmie sympathique survient aussi bien une semaine que 30 ans après le traumatisme initial ou une intervention chirurgicale.

Symptômes

Les symptômes comprennent habituellement des corps flottants dans l’œil et la diminution de la vision. Le décollement de la rétine est possible.

Diagnostic

  • Examen clinique

Les médecins fondent leur diagnostic sur un examen de l’œil et sur l’existence d’une blessure ou d’une chirurgie récente, et s’il y a une inflammation dans les deux yeux.

Traitement

  • Corticostéroïdes et immunosuppresseurs

  • Parfois, ablation de l’œil

Le traitement de l’ophtalmie sympathique requiert généralement des corticostéroïdes par voie orale et un autre type de médicament qui déprime le système immunitaire (immunodépresseurs) et qui est administré à long terme.

Parfois, les médecins enlèvent un œil sévèrement endommagé dans les 2 semaines après la perte de la vision pour minimiser le risque d’ophtalmie sympathique se développant dans l’œil non affecté. Cependant, la procédure d’ablation est réalisée seulement quand la perte de la vision est totale dans l’œil affecté sans aucune chance de récupération.