Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Déformation en boutonnière

(Déformation en boutonnière)

Par David R. Steinberg, MD, University of Pennsylvania Perelman School of Medicine

La déformation en boutonnière se caractérise par l’hyper-flexion (courbure vers la paume) de l’articulation centrale du doigt et l’hyper-extension (courbure vers le haut) de l’articulation distale.

Cette affection résulte, le plus souvent, d’une polyarthrite rhumatoïde ( Polyarthrite rhumatoïde (PR)), mais peut également résulter d’une lésion (comme une coupure profonde, une luxation d’articulations ou une fracture) ou d’une arthrose ( Arthrose). Les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde peuvent développer la maladie, car l’articulation centrale d’un de leurs doigts est enflammée depuis une période prolongée. Si la déformation est due à un traumatisme, la plaie touche en général la base du tendon (appelé extenseur de la phalange intermédiaire). Ainsi, l’articulation centrale (appelée articulation interphalangienne proximale) prend la forme d’une boutonnière entre les bandelettes externes du tendon qui part vers l’extrémité du doigt (c’est-à-dire que les os de l’articulation sont poussés à travers les bandelettes du tendon comme un bouton dans une boutonnière). La déformation peut perturber la fonction de la main, mais ce n’est pas toujours le cas. Le médecin peut poser rapidement le diagnostic en examinant le doigt.

Lorsque les doigts sont anormalement fléchis

Certaines maladies, comme la polyarthrite rhumatoïde, et certains traumatismes peuvent entraîner un fléchissement anormal des doigts. Dans la déformation en col de cygne, l’articulation à la base du doigt se fléchit, la phalange intermédiaire se redresse et l’articulation distale se fléchit. La déformation en boutonnière se caractérise par la flexion interne (vers la paume) de l’articulation intermédiaire du doigt et la flexion externe (éloignement à partir de la paume) de l’articulation distale du doigt.

Traitement

La déformation en boutonnière due à une lésion d’un tendon extenseur peut, en général, être corrigée en appliquant une orthèse, qui maintient l’articulation centrale du doigt en extension pendant 6 semaines. L’orthèse ne sera pas efficace si une cicatrisation et des déformations fixes se développent (en général, après de nombreux jours ou semaines). Si l’orthèse est inefficace ou si l’atteinte est liée à une polyarthrite rhumatoïde, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour améliorer le fonctionnement de la main.

Ressources dans cet article