Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Maladie de Kienböck

(Maladie de Kienböck)

Par David R. Steinberg, MD, University of Pennsylvania Perelman School of Medicine

La maladie de Kienböck est une nécrose du tissu osseux suite à une réduction de l’apport de sang (ostéonécrose, voir Ostéonécrose), qui touche l’os semi-lunaire (lunatum) de la main.

La cause de cette maladie, assez rare, est inconnue. Elle touche le plus fréquemment la main dominante chez les hommes de 20 à 45 ans, en général des ouvriers, exerçant un travail manuel lourd.

Les symptômes commencent en général par l’installation graduelle d’une douleur du poignet, dans la région du semi-lunaire, région située au milieu du poignet en regard de la base. Un œdème finit par apparaître sur le dos du poignet, qui peut devenir raide. La personne n’a aucun souvenir d’un traumatisme. Dans 10 % des cas, la maladie touche les deux mains. Le diagnostic précoce est possible par imagerie par résonance magnétique (IRM) ou tomodensitométrie (TDM). Il est confirmé ultérieurement par radiographie.

L’intervention chirurgicale est pratiquée pour soulager la pression sur l’os semi-lunaire, par exemple, en allongeant ou en raccourcissant les os qui sont reliés à cet os. Des traitements alternatifs essaient de rétablir la circulation sanguine vers l’os (greffe osseuse ou de vaisseau sanguin, par exemple). Si l’os semi-lunaire s’est effondré, et comme tentative ultime pour réduire la douleur, on peut procéder à l’ablation ou à la fusion chirurgicale des os du poignet (arthrodèse). Les tentatives de traitement non chirurgicales se sont révélées infructueuses.