Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Présentation des problèmes de pied

Par Kendrick Alan Whitney, DPM, Associate Professor, Department of Biomechanics, Temple University School of Podiatric Medicine

Certains problèmes de pied commencent au niveau du pied lui-même, par exemple, et sont dus à un traumatisme au pied. Les problèmes peuvent toucher n’importe quel os, articulation, muscle, tendon ou ligament du pied.

Les fractures du pied et la cheville sont relativement fréquentes.

D’autres problèmes de pied sont la conséquence de maladies affectant d’autres régions de l’organisme, comme le diabète, la goutte ou d’autres types d’arthrite.

La décoloration des ongles des orteils doit toujours être évaluée par un médecin, car elle peut être causée par certaines affections, notamment une infection fongique.

Les personnes atteintes de diabète ou d’une artériopathie périphérique (rétrécissement des artères transportant le sang vers les jambes, les bras et éventuellement, vers les organes internes) doivent vérifier leurs pieds tous les jours pour rechercher des signes d’infection ou d’ulcérations et doivent les faire contrôler par un médecin ou un podologue au moins deux fois par an ( Soins des pieds).

Traitement

  • Changement de chaussures et d’orthèses

  • Injections d’anesthésiants et/ou de corticostéroïdes

  • Parfois, chirurgie

De nombreuses maladies du pied sont traitées avec succès en modifiant les chaussures d’une personne, qui doit porter d’autres chaussures ou mettre en place, dans les chaussures, des semelles ou d’autres dispositifs visant à modifier la position ou l’amplitude de mouvement du pied afin de soulager la pression sur les articulations touchées ou les régions douloureuses (ces dispositifs sont des « orthèses »).

Des infiltrations d’anesthésiques dans l’articulation touchée ou la région douloureuse peuvent souvent soulager la douleur et réduire les spasmes musculaires afin que les articulations puissent bouger plus facilement. Il est également possible d’injecter un corticostéroïde pour réduire l’inflammation.

En cas d’échec de ces traitements, une intervention chirurgicale est parfois nécessaire pour améliorer l’alignement et la fonction de l’articulation et soulager la douleur.

Ressources dans cet article