Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Sésamoïdite

Par Kendrick Alan Whitney, DPM, Associate Professor, Department of Biomechanics, Temple University School of Podiatric Medicine

La sésamoïdite est une douleur autour des deux petits os (os sésamoïdes) sous la tête métatarsienne là où elle rejoint le gros orteil (la première tête métatarsienne).

  • Les symptômes incluent la douleur à la marche lorsque le (la) patient(e) porte certains types de chaussures.

  • Le diagnostic repose sur l’examen du pied.

  • Des orthèses et de nouvelles chaussures peuvent soulager la douleur.

La sésamoïdite est une cause fréquente de douleur de l’avant-pied (métatarsalgie).

La sésamoïdite est généralement liée à des lésions répétées. Parfois, les os sont fracturés ( Endroits où surviennent les fractures du pied) ou les os ou les tissus adjacents sont inflammatoires. Une modification de la structure du pied peut parfois décaler la position des sésamoïdes et entraîner une douleur.

La sésamoïdite est particulièrement fréquente chez les danseurs, les adeptes de la course à pied et les personnes ayant les pieds arqués ou portant fréquemment des talons hauts. De nombreuses personnes présentant des oignons sont atteintes de sésamoïdite.

Symptômes de sésamoïdite

La douleur de la sésamoïdite apparaît sous la base du gros orteil (la première articulation métatarsienne). La douleur empire généralement à la marche, en particulier lorsque la personne porte des chaussures à semelle fine ou souple ou à talons hauts. La zone peut être chaude ou gonflée, et le gros orteil peut être rouge.

Diagnostic de sésamoïdite

  • Examen du pied par le médecin

  • Pour la goutte ou l’infection, ponction articulaire

  • Pour la fracture ou l’arthrite, radiographies

Le médecin pose le diagnostic de sésamoïdite à partir d’un examen du pied.

Le médecin utilise une aiguille pour prélever un échantillon de liquide articulaire (ponction articulaire ou arthrocentèse) en cas de suspicion de goutte ou d’arthrite infectieuse.

Le diagnostic peut être confirmé par des radiographies pour écarter un diagnostic d’arthrite ou déterminer si l’os sésamoïde est fracturé.

Traitement de la sésamoïdite

  • Nouvelles chaussures

  • Orthèses

Ne pas porter les chaussures causant la douleur peut suffire. Si les symptômes persistent, cependant, des chaussures avec une semelle épaisse, un talon bas, des orthèses (dispositifs placés dans la chaussure) ou une combinaison de ces éléments peuvent contribuer à réduire la pression sur les os sésamoïdes.

La prise de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) par voie orale ou des infiltrations d’un mélange de corticostéroïdes/d’anesthésiques dans la zone touchée peuvent permettre de soulager la douleur.

Ressources dans cet article