Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Raideur articulaire

Par Alexandra Villa-Forte, MD, MPH, Staff Physician, Center for Vasculitis Care and Research, Department of Rheumatic and Immunologic Diseases, Cleveland Clinic

On entend par raideur la sensation de limitation ou de gêne du mouvement d’une articulation. Cette sensation n’est pas causée par une faiblesse ou une réticence à bouger l’articulation en raison d’une douleur. Certaines personnes souffrant de raideur articulaire sont capables d’une amplitude de mouvement totale sur l’articulation concernée, mais ce mouvement peut nécessiter de forcer. Une raideur articulaire causée par une inflammation se produit généralement ou est aggravée juste après le réveil ou après une longue période de repos ou d’immobilité. La raideur accompagne fréquemment l’arthrose. Une raideur matinale accompagne fréquemment la polyarthrite rhumatoïde ainsi que d’autres types d’arthrite inflammatoire et s’atténue progressivement avec l’activité, au bout d’une heure ou un peu plus. Une raideur qui s’aggrave au fur et à mesure de la journée n’est généralement pas causée par une inflammation.

Le médecin peut parfois diagnostiquer la cause de la raideur à partir des autres symptômes de la personne ainsi que des résultats d’un examen clinique. Différents types d’arthrite peuvent affecter différentes articulations. La durée de la raideur peut également apporter une indication. Par exemple, si elle dure moins de 15 minutes, l’articulation n’est probablement pas enflammée. La personne est examinée afin de s’assurer que le problème n’est pas dû à une douleur liée aux mouvements ou à une faiblesse. Le médecin examine les muscles ainsi que les articulations pour s’assurer que le problème ne consiste pas en une rigidité musculaire, comme cela se produit dans la maladie de Parkinson, ou en une spasticité musculaire, comme cela se produit en cas d’AVC ou de trouble affectant la moelle épinière. L’arthrite inflammatoire étant souvent la cause d’une raideur articulaire, des analyses de sang (facteur rhumatoïde, par exemple) ainsi qu’une radiographie ou une échographie peuvent être réalisées.

La raideur est soulagée par le traitement du trouble qui en est à l’origine. Des étirements, des séances de kinésithérapie ainsi que la prise d’une douche chaude au réveil peuvent soulager la raideur et améliorer la capacité à mener ses activités.