Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Autres anomalies osseuses

Par Michael J. Joyce, MD, Associate Clinical Professor, Orthopaedic Surgery, Cleveland Clinic Lerner School of Medicine at Case Western Reserve University

De nombreuses anomalies osseuses non cancéreuses (bénignes) peuvent ressembler à des tumeurs osseuses, mais n’en sont pas.

Kyste osseux solitaire

Les kystes osseux solitaires surviennent à proximité des parties de l’os responsables de la croissance (cartilage de conjugaison) dans les bras et des jambes chez les enfants. Les kystes entraînent souvent un amincissement des os adjacents, ce qui peut causer une fracture. Les kystes peuvent guérir et peuvent disparaître lorsque la fracture est réparée. Le plus souvent, ces kystes sont traités par injection de corticostéroïdes, souvent répétée, de tissu osseux traité ou de substituts osseux synthétiques. Les kystes mesurant plus de 5 centimètres de long ou de large, en particulier chez les enfants, peuvent nécessiter une intervention chirurgicale pour gratter son contenu sur l’os avec un instrument semblable à une cuiller (curetage) et une greffe osseuse d’un côté à l’autre (greffon osseux). Cependant, de nombreuses personnes présentant ces kystes répondent aux injections plutôt qu’à une intervention chirurgicale invasive. Indépendamment du traitement, le kyste reste ou récidive dans 10 à 15 % des cas.

Dysplasie fibreuse

La dysplasie fibreuse se caractérise par un développement osseux anormal dans l’enfance. Elle peut toucher un ou plusieurs os. Il peut y avoir des taches de naissance et des signes de puberté précoce ( Puberté précoce). On parle alors de « syndrome d’Albright ». Le développement osseux anormal s’interrompt normalement à la puberté. Cette affection devient rarement cancéreuse (maligne). Les injections de calcitonine ou les bisphosphonates administrés par voie intraveineuse peuvent permettre de soulager la douleur. Une intervention chirurgicale peut corriger des déformations, des fractures qui ne guérissent pas avec un plâtre ou une douleur qui ne peut pas être soulagée d’une autre façon.

Kyste osseux anévrysmal

Les kystes osseux anévrysmaux se développent généralement avant 25 ans et leur cause est inconnue. Ces kystes surviennent généralement à proximité des extrémités externes des os longs (os du bras et de la cuisse), mais pratiquement tous les os peuvent être touchés. Les kystes tendent à grossir lentement. Une nouvelle coque d’os se forme autour du kyste et sa taille est souvent plus importante que celle de l’os initial. La douleur et le gonflement sont fréquents. Le kyste peut être présent depuis quelques semaines jusqu’à un an avant que le diagnostic soit posé.

L’ablation chirurgicale du kyste total est le traitement le plus efficace, mais parfois les kystes récidivent s’ils ne sont pas retirés complètement. Les rayons doivent être évités lorsque cela est possible, car des tumeurs cancéreuses se développent parfois ensuite. Cependant, les rayons peuvent représenter le traitement de choix pour les kystes qui ne peuvent pas être traités chirurgicalement et compriment la moelle épinière.