Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Effets du vieillissement sur le système respiratoire

Par Noah Lechtzin, MD, MHS, Associate Professor of Medicine and Director, Adult Cystic Fibrosis Program, Johns Hopkins University School of Medicine

Les effets du vieillissement sur le système respiratoire sont équivalents à ceux observés dans d’autres organes : les performances fonctionnelles diminuent progressivement. Les modifications liées à l’âge dans les poumons sont notamment

  • Diminutions du débit expiratoire de pointe et de l’échange gazeux

  • Diminutions des mesures de la fonction pulmonaire telles que la capacité vitale (quantité maximale d’air qui peut être expirée suite à une inhalation maximale)

  • Affaiblissement des muscles respiratoires

  • Déclin dans l’efficacité des mécanismes de défense des poumons

Chez les personnes en bonne santé, ces modifications liées au vieillissement provoquent rarement des symptômes. Ces modifications contribuent quelque peu à la capacité réduite d’une personne âgée à effectuer de vigoureuses activités physiques, particulièrement les exercices d'aérobique intenses tels que la course à pied, le cyclisme ou l’alpinisme. Cependant, les diminutions liées à l’âge de la fonction cardiaque peuvent être une cause plus importante de telles limitations. L’obésité réduit également la fonction pulmonaire. De plus, les personnes âgées sont à risque plus élevé de pneumonie par infection bactérienne ou virale. Les vaccins contre les infections respiratoires telles que l’influenza et la pneumonie à pneumocoques sont donc particulièrement importants pour les personnes âgées ( Grippe : Prévention et Infections à pneumocoques : Prévention). Il convient de rappeler que les altérations des poumons liées à l’âge se cumulent aux effets d’éventuelles maladies cardiaques ou pulmonaires, particulièrement celles provoquées par les effets délétères du tabac.

Le saviez-vous ?

  • Chez les personnes en bonne santé, les réductions de la fonction pulmonaire liées à l’âge sont rarement à l’origine de symptômes mais elles peuvent contribuer à une diminution de la capacité à effectuer des exercices vigoureux chez les personnes âgées.

Ressources dans cet article