Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Asbestose

Par Lee S. Newman, MD, MA, Professor, Departments of Environmental and Occupational Health and Epidemiology;Professor of Medicine, Division of Pulmonary Sciences and Critical Care Medicine, Colorado School of Public Health;Colorado University Anschutz

L’asbestose désigne une lésion cicatricielle très diffuse du tissu pulmonaire, due à l’inhalation de poussières d’amiante.

  • L’asbestose provoque une dyspnée et une diminution de la tolérance à l’effort.

  • Le diagnostic est généralement posé par la radiographie du thorax et la tomodensitométrie (TDM).

  • L’asbestose peut être prévenue en réduisant l’exposition à l’amiante.

  • Les traitements comprennent l’administration d’oxygène et d’autres mesures pour faciliter la respiration.

L’amiante est constitué de fibres minérales (silicates) de compositions chimiques différentes. Si elles sont inhalées, les fibres d’amiante se déposent dans la partie profonde des poumons et sont responsables de cicatrices ( Présentation des maladies pulmonaires environnementales). L’inhalation d’amiante peut également être la cause de l’épaississement des deux feuillets qui recouvrent les poumons (plèvre) ; ces épaississements sont appelés plaques pleurales. Ces plaques ne cancérisent pas.

L’amiante peut aussi entraîner un cancer du poumon. Le cancer du poumon dû à l’amiante dépend en partie de l’importance de l’exposition aux fibres ; cependant, chez les personnes qui souffrent d’asbestose, le cancer du poumon est plus fréquent chez les fumeurs, en particulier ceux qui fument plus d’un paquet de cigarettes par jour ( Cancer du poumon).

Bien que l’amiante soit un sujet de préoccupation important dans la population générale, les personnes qui ne sont pas exposées au travail ont un risque très faible de développer des maladies pulmonaires liées à l’amiante. Pour être inhalé dans les poumons, l’amiante doit se fragmenter en très petits fragments. Les travailleurs qui démolissent les bâtiments contenant des matériaux isolants composés d’amiante sont exposés à un risque accru. Les personnes qui travaillent régulièrement au contact de l’amiante ont le risque le plus élevé de développer des maladies pulmonaires. Le risque de développer une asbestose est corrélé à l’importance de l’exposition aux fibres d’amiante.

Le saviez-vous ?

  • La plupart des personnes ont un risque très faible de développer des maladies pulmonaires liées à l’amiante.

Symptômes

Les symptômes de l’asbestose apparaissent progressivement, seulement une fois qu’une grande partie du poumon est lésée. La cicatrisation induit une rigidité des poumons. Les premiers symptômes sont une légère dyspnée et une diminution de la tolérance à l’effort. Les fumeurs qui souffrent de bronchite chronique associée à l’asbestose peuvent présenter une toux et des sifflements lors de la respiration. La respiration devient progressivement de plus en plus difficile. Une dyspnée sévère et une insuffisance respiratoire apparaissent dans environ 15 % des cas d’asbestose.

L’hippocratisme est caractérisé par un élargissement de l’extrémité des doigts ou des orteils, avec modification de l’angle à la base de l’ongle ( Hippocratisme). En cas d’atteinte sévère des poumons, le cœur peut se surcharger, entraînant une forme particulière d’insuffisance cardiaque (cœur pulmonaire, Cœur pulmonaire : un type d’insuffisance cardiaque causée par des troubles pulmonaires).

Diagnostic

  • Évaluation du médecin

  • Imagerie du thorax

Les personnes atteintes d’asbestose ont généralement une fonction pulmonaire anormale ; un médecin qui ausculte avec un stéthoscope placé sur les poumons peut généralement entendre des bruits anormaux appelés grésillements. Chez une personne qui a des antécédents d’exposition à l’amiante, le diagnostic d’asbestose est parfois établi par une radiographie ou une tomodensitométrie (TDM) du thorax présentant des signes radiologiques caractéristiques. Une biopsie pulmonaire est rarement nécessaire pour faire le diagnostic.

Prévention

Les maladies provoquées par l’inhalation d’amiante peuvent être prévenues en réduisant au maximum les poussières et les fibres d’amiante sur le lieu de travail. Comme les industries qui manipulent l’amiante ont amélioré les mesures de contrôle des poussières, moins de personnes développent une asbestose de nos jours. Dans une maison, les matériaux contenant de l’amiante ne sont généralement source d’inquiétudes que si ces matériaux doivent être enlevés ou si la maison est rénovée. En ce cas, les matériaux en question doivent être enlevés par des professionnels formés à manipuler ces techniques dans des conditions de sécurité.

Les fumeurs qui ont été exposés à l’amiante peuvent réduire leur risque de cancer du poumon en arrêtant de fumer. Ils devraient également passer une radiographie du thorax chaque année.

La vaccination antipneumococcique et la vaccination antigrippale sont recommandées pour les personnes qui ont été en contact avec de l’amiante, car elles aident à protéger des infections auxquelles les travailleurs peuvent être plus vulnérables.

Traitement

  • Le traitement est destiné à soulager les symptômes.

La plupart des traitements de l’asbestose sont symptomatiques et visent à réduire les symptômes. L’oxygénothérapie est efficace en cas de dyspnée. Les médicaments et d’autres mesures, y compris une limitation de l’apport en sel et une perte de poids si nécessaire, peuvent aider à soulager l’insuffisance cardiaque. Une rééducation pulmonaire ( Présentation de la rééducation pulmonaire) peut aider les personnes à gérer leurs symptômes pulmonaires et améliorer leur qualité de vie. À l’occasion, si les symptômes sont graves et ne peuvent être traités efficacement, une transplantation pulmonaire peut réussir.

Ressources dans cet article