Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Bérylliose

Par Lee S. Newman, MD, MA, University of Colorado at Denver;New

La maladie due au béryllium, parfois appelée bérylliose, est une inflammation pulmonaire causée par l’inhalation de poussières ou d’émanations contenant du béryllium.

  • La plupart des personnes atteintes de bérylliose développent progressivement une toux, des difficultés à respirer, de la fatigue et des sueurs nocturnes.

  • Le diagnostic repose sur les antécédents d’exposition au béryllium, la radiographie du thorax, la tomodensitométrie et les épreuves de réaction du système immunitaire au béryllium.

  • Une oxygénothérapie et des corticoïdes peuvent être nécessaires pour le traitement.

  • Certaines personnes ont besoin de prendre des corticoïdes pour le restant de leur vie, d’autres peuvent avoir besoin d’une transplantation pulmonaire.

Autrefois, le béryllium était couramment extrait des mines et utilisé dans les industries électronique et chimique et pour la fabrication d’ampoules fluorescentes. Aujourd’hui, il est principalement utilisé dans l’industrie aérospatiale et dans les ateliers de moulage de pièces en béryllium aluminium. Outre les personnes travaillant dans ces industries, certaines personnes qui habitent près d’une raffinerie de béryllium sont à risque de bérylliose.

La bérylliose se distingue des autres maladies pulmonaires environnementales ( Présentation des maladies pulmonaires environnementales) dans le sens où, pour des expositions faibles, les lésions pulmonaires semblent ne survenir que chez les personnes sensibles au béryllium, soit environ 2 à 6 % des personnes exposées à cette substance. Chez ces personnes, la maladie peut également survenir en cas d’exposition aux poussières de béryllium d’assez courte durée.

La bérylliose peut être

  • Aiguë

  • Chronique

La bérylliose aiguë est rare de nos jours. La bérylliose aiguë se développe de manière soudaine, essentiellement sous forme d’inflammation des poumons. Les poumons sont rigides et fonctionnent mal.

La bérylliose chronique est plus répandue. Des tissus anormaux se forment dans les poumons et les ganglions lymphatiques grossissent.

Symptômes

Cette forme aiguë est caractérisée par l’apparition soudaine d’une toux, une gêne respiratoire et une perte de poids. La bérylliose aiguë peut aussi affecter la peau (causant des éruptions cutanées) et les yeux (causant des rougeurs et de l’irritation).

En cas de bérylliose chronique, la toux, la dyspnée, la perte de poids, les sueurs nocturnes et la fatigue apparaissent progressivement, souvent 10 à plus de 40 années après l’exposition. Quand elle est détectée à un stade précoce, il se peut que la bérylliose ne cause initialement aucun symptôme.

Diagnostic

  • Analyse de sang pour détecter une allergie au béryllium

Le diagnostic est basé sur les antécédents d’exposition de la personne au béryllium et sur les résultats d’une analyse de sang, appelée test de prolifération lymphocytaire induite par le béryllium (BeLPT), qui teste l’allergie au béryllium.

Si la maladie est à un stade plus avancé, des changements caractéristiques visibles sur une radiographie du thorax ou une tomodensitométrie (TDM) aident les médecins à poser un diagnostic. Cependant, les radiographies et TDM des personnes atteintes de bérylliose sont similaires à celles observées dans un autre type de maladie pulmonaire appelée sarcoïdose ( Sarcoïdose). Le diagnostic définitif est confirmé en effectuant un test au cours duquel un tube, appelé bronchoscope, est inséré dans les poumons afin d’obtenir des morceaux de tissus pulmonaires et des cellules à tester pour une réaction allergique au béryllium.

Pronostic

La bérylliose aiguë peut être grave. La plupart des personnes guérissent en 7 à 10 jours avec un traitement approprié. Cependant, les formes sévères aiguës peuvent être mortelles dans certains cas, ou se développer en une bérylliose chronique.

L’évolution de la maladie chez les personnes présentant des symptômes tardifs, des années après l’exposition, est totalement différente. Dans les formes chroniques de bérylliose, les personnes présentent des symptômes qui ont tendance à évoluer. En cas d’atteinte sévère des poumons, le cœur peut se surcharger, entraînant une forme particulière d’insuffisance cardiaque (cœur pulmonaire, Cœur pulmonaire : un type d’insuffisance cardiaque causée par des troubles pulmonaires) et le décès.

Prévention

La prévention de la bérylliose est possible, elle passe par la limitation stricte de l’exposition au béryllium.

Traitement

  • Pour la bérylliose aiguë, assistance respiratoire

  • Pour la bérylliose chronique, corticoïdes

Les personnes atteintes de bérylliose aiguë reçoivent de l’oxygène si nécessaire et peuvent avoir besoin d’un respirateur mécanique pour les aider à respirer. Des médicaments corticoïdes sont administrés.

En cas de bérylliose chronique, des corticoïdes, comme de la prednisone par voie orale, peuvent être administrés. Certaines personnes ont besoin de prendre des corticoïdes pour le restant de leur vie. Pour d’autres, atteints de bérylliose chronique grave, la transplantation pulmonaire peut leur sauver la vie. D’autres mesures symptomatiques, telles que l’oxygénothérapie, la rééducation pulmonaire et des médicaments pour le traitement de l’insuffisance cardiaque droite, sont utilisées selon les besoins.