Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Gazométrie artérielle

Par Noah Lechtzin, MD, MHS, Associate Professor of Medicine and Director, Adult Cystic Fibrosis Program, Johns Hopkins University School of Medicine

Cet examen permet de mesurer les taux d’oxygène et de dioxyde de carbone dans le sang artériel et de déterminer l’acidité (pH) du sang. Le prélèvement artériel par une aiguille peut être désagréable pendant quelques minutes. En général, le prélèvement se fait dans l’artère du poignet (artère radiale). Les taux d’oxygène et de dioxyde de carbone et les taux d’acidité sont de bons reflets de la fonction pulmonaire, parce qu’ils indiquent si l’oxygène passe bien dans le sang au travers des poumons et si le dioxyde de carbone est correctement éliminé.

L’oxygénation du sang peut être contrôlée sans prélever de sang, à l’aide d’un capteur placé sur le doigt ou un lobe d’oreille, technique appelée oxymétrie de pouls. Toutefois, dans les cas où il est nécessaire de mesurer le taux de dioxyde de carbone ou l’acidité du sang (par exemple, si la personne est dans un état grave), il faut habituellement pratiquer une gazométrie artérielle. Il existe des méthodes plus récentes pour mesurer le dioxyde de carbone, qui ne nécessitent pas de prélèvements sanguins, mais ces méthodes sont moins précises et ne sont pas disponibles dans la plupart des cabinets médicaux.

Les médecins peuvent pratiquer une oxymétrie de pouls pendant ou après que la personne se promène ou monte des escaliers, pour voir si l’effort induit une diminution des taux d’oxygène dans le sang.