Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Thoracoscopie

Par Noah Lechtzin, MD, MHS, Johns Hopkins University School of Medicine

La thoracoscopie est un examen permettant de visualiser les surfaces pulmonaires et la cavité pleurale au moyen d’une sonde de visualisation (thoracoscope). La thoracoscopie peut aussi être utilisée pour certaines interventions chirurgicales. Quand elle est utilisée pour une intervention chirurgicale, la procédure est souvent dénommée chirurgie thoracoscopique vidéo assistée (CTVA). Le moyen le plus couramment utilisé pour prélever du tissu pulmonaire est la thoracoscopie. Un thoracoscope peut également être utilisé pour traiter les accumulations de liquide dans la cavité pleurale (épanchements pleuraux).

La personne est généralement sous anesthésie générale pour une CTVA, mais on peut parfois réaliser une thoracoscopie sur une personne éveillée mais sous sédation. Le chirurgien effectue jusqu’à trois petites incisions dans la paroi thoracique et introduit le thoracoscope dans la cavité pleurale ; cela permet l’entrée d’air, qui collabe le poumon. En plus de la possibilité de visualiser la surface pulmonaire et la plèvre, la thoracoscopie permet de prélever un échantillon de tissu en vue d’un examen au microscope et d’une mise en culture. Dans certains cas, le médecin peut administrer des médicaments par le thoracoscope pour éviter une récidive d’épanchement liquidien dans la cavité pleurale. Après le retrait du thoracoscope, un drain thoracique permet de retirer l’air qui a pénétré dans la cavité pleurale pendant l’examen, permettant ainsi au poumon collabé de se regonfler.

Les complications sont les mêmes que celles de la thoracentèse ( Thoracentèse) et de la biopsie pleurale à l’aiguille. Cependant, cet examen est plus invasif, laissant une petite cicatrice et nécessitant une hospitalisation.