Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Gonflement du scrotum

Par Anuja P. Shah, MD, David Geffen School of Medicine at UCLA;Harbor-UCLA Medical Center

Le scrotum (la poche qui entoure et protège les testicules) peut gonfler sur un des deux côtés ou sur les deux. Le gonflement peut être faible et détectable uniquement par une palpation attentive du scrotum, ou il peut être très important et facilement visible. Certains troubles provoquant un gonflement du scrotum sont douloureux ( Douleur scrotale).

Causes

Un gonflement indolore du scrotum peut être causé par des affections généralement sans gravité ou peut être un signe de cancer. Il en existe plusieurs types.

Causes fréquentes

Les causes les plus courantes sont :

  • Accumulation de liquide dans le scrotum (hydrocèle)

  • Hernie à l’aine (hernie inguinale)

  • Élargissement des veines qui acheminent le sang provenant d’un testicule (varicocèle)

Hydrocèle est un trouble dans lequel du liquide s’accumule entre les couches de tissu entourant le testicule. L’hydrocèle et la hernie inguinale sont les causes les plus fréquentes chez les garçons. Jusqu’à 20 % des hommes présentent une varicocèle, qui peut provoquer une infertilité.

Causes moins fréquentes

Les causes moins fréquentes comprennent :

  • Kyste dans l’épididyme (spermatocèle)

  • Accumulation de sang dans le scrotum (hématocèle)

  • Accumulation d’excès de liquide dans l’organisme (œdème)

  • Cancer du testicule

Le cancer du testicule est la cause la plus inquiétante du gonflement indolore du scrotum. Le plus souvent, le gonflement ne s’avère pas être un cancer. Mais le cancer du testicule est le cancer solide le plus fréquent chez ’les hommes de moins de 40 ans et peut également survenir chez les hommes plus jeunes et plus âgés, de sorte que tout gonflement ou toute grosseur testiculaire doit être surveillé(e) par les médecins.

Évaluation

Les informations suivantes peuvent permettre aux hommes de déterminer s’ils doivent consulter un médecin rapidement et à quoi s’attendre au cours des examens.

Signes avant-coureurs

Chez les hommes présentant une grosseur dans le scrotum, les signes les plus inquiétants sont les suivants :

  • Une grosseur solide fixée sur le testicule ou en faisant partie

  • Une grosseur en forme de ballon qui s’étend de l’abdomen vers le scrotum et ne peut pas être repoussée

Quand consulter un médecin

Les hommes présentant un gonflement en forme de ballon qui s’étend de l’abdomen vers le scrotum et ne peut pas être repoussé peuvent avoir une hernie inguinale qui se retrouve piégée (incarcérée). Ils doivent consulter un médecin immédiatement. Si un gonflement indolore devient soudainement douloureux, ils doivent également consulter un médecin immédiatement parce que la cause peut être une hernie inguinale qui est devenue piégée et dont l’apport sanguin est stoppé (hernie étranglée). Dans les autres cas, les personnes doivent aller consulter un médecin lorsqu’elles auront obtenu un rendez-vous au cabinet. Un délai d’environ une semaine est sans danger.

Que font les médecins

Les médecins commencent par poser des questions au sujet des symptômes des personnes, puis ils procèdent à un examen clinique. Ce que les médecins découvrent d’après les antécédents médicaux et l’examen clinique des personnes suggère souvent une cause du gonflement et les examens à réaliser ( Quelques causes et caractéristiques du gonflement scrotal).

Les médecins demandent quand est apparu le gonflement, s’il se modifie en position debout ou allongée ou lorsque la pression abdominale augmente (par exemple en toussant ou en faisant un effort pour soulever quelque chose). Les médecins posent également des questions au sujet des antécédents médicaux des personnes parce que des troubles dans d’autres parties de l’organisme (par exemple, un œdème lié à une insuffisance cardiaque ou à une insuffisance hépatique) peuvent contribuer au gonflement du scrotum.

L’examen clinique est effectué pendant que ’les hommes se tiennent debout et en position allongée. Les médecins palpent soigneusement le testicule, l’épididyme et le cordon spermatique afin de détecter la situation exacte du gonflement ou de la masse, et si le gonflement est sensible. Parfois, les médecins placent une lumière vive derrière le scrotum pour voir si la lumière passe à travers (transillumination). La lumière peut souvent passer à travers une accumulation de liquide (telle qu’une hydrocèle) mais non à travers une masse solide (telle qu’un cancer).

Quelques causes et caractéristiques du gonflement scrotal

Cause

Caractéristiques fréquentes*

Examens

Œdème (accumulation d’excès de liquide dans l’organisme)

Gonflement qui

  • Est spongieux au toucher

  • Survient sur les deux côtés dans tout le scrotum

  • Reste enfoncé lorsqu’une pression est appliquée et retirée (dénommé œdème prenant le godet)

Souvent chez les hommes présentant un gonflement aux jambes et parfois à l’abdomen

Chez les hommes atteints ’de troubles pouvant provoquer un gonflement, telles qu’une insuffisance cardiaque ou des troubles hépatiques ou rénaux graves

Examen médical

Parfois échographie

Hématocèle (accumulation de sang dans le scrotum)

Gonflement qui

  • Est douloureux et sensible

  • Se développe après une lésion

Examen médical

Parfois échographie

Hydrocèle (accumulation de liquide dans le scrotum)

Gonflement qui

  • Est souple à la palpation

  • Ne disparaît pas en position allongée

  • Ne peut pas être repoussé dans la cavité abdominale

Examen médical

Parfois échographie

Hernie inguinale (hernie à l’aine)

Typiquement chez les hommes ayant présenté une grosseur indolore à l’aine depuis longtemps, souvent chez ceux dont on sait déjà qu’ils ont une hernie

Une grosseur qui

  • Est souple à la palpation et qui a l’aspect d’un ballon

  • Souvent peut également être sentie au-dessus du scrotum

  • Typiquement la taille augmente lorsque ’les hommes sont en position debout ou lorsque la pression sur l’abdomen s’accroît (par exemple, lorsqu’ils poussent comme s’ils étaient à la selle ou comme s’ils soulevaient un poids lourd)

  • Disparaît parfois en position allongée

  • Peut parfois être repoussée dans la cavité abdominale

Parfois une douleur qui survient progressivement ou soudainement, typiquement quand la grosseur ne peut pas être repoussée dans la cavité abdominale

Uniquement examen médical

Lymphœdème (accumulation de liquide lymphatique), par exemple, en raison d’une infection par un ver tropical dénommée filariose ou présent depuis la naissance

Gonflement caoutchouteux dans tout le scrotum

Pas d’enfoncement lorsqu’une pression est exercée sur la zone

Examen médical

Parfois échographie

Spermatocèle (kyste dans l’épididyme)

Une masse près de la partie supérieure du testicule

Examen médical

Parfois échographie

Cancer du testicule

Une masse dure fixée sur ou dans le testicule

Éventuellement une douleur sourde et persistante ou, si le cancer saigne, une douleur vive et soudaine

Échographie

Analyses de sang

Parfois, TDM de l’abdomen, du bassin et du thorax

Varicocèle (élargissement des veines qui acheminent le sang provenant d’un testicule)

Gonflement qui

  • Donne la sensation d’un sac de vers

  • Survient généralement sur le côté gauche

Éventuellement douleur et sensation de plénitude en position debout

Éventuellement rétrécissement d’un testicule (atrophie testiculaire)

Uniquement examen médical

*Les caractéristiques incluent les symptômes et les résultats de l’examen médical. Les caractéristiques mentionnées sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes.

TDM = tomodensitométrie

Tests

Les médecins peuvent parfois déterminer la cause du gonflement en fonction des symptômes et des résultats de l’examen clinique. Si les symptômes et l’examen clinique ne révèlent pas la cause, des examens sont généralement nécessaires. Le premier examen est souvent une échographie. Une échographie est effectuée lorsque

  • Les médecins ’ne sont pas sûrs du diagnostic

  • Les médecins détectent une hydrocèle au cours de l’examen (l’échographie peut montrer la source du liquide)

  • Une transillumination ne montre pas de liquide dans la région du gonflement

En fonction des résultats de l’échographie, d’autres examens peuvent être effectués pour dépister un éventuel cancer du testicule. Les examens effectués pour dépister un éventuel cancer du testicule comprennent des analyses de sang et parfois une tomodensitométrie (scanner) de l’abdomen, du bassin et du thorax.

Traitement

La meilleure manière de traiter le gonflement du scrotum et de traiter la cause du gonflement. Un traitement n’est pas toujours nécessaire. Parfois les médecins essaient de réduire une hernie inguinale en la repoussant doucement contre l’intestin saillant et en la forçant à se remettre en place.

Points clés

  • Les hommes et les garçons présentant un gonflement du scrotum, même indolore, doivent consulter un médecin.

  • Le cancer du testicule constitue une grande inquiétude chez tous les garçons et les hommes, en particulier chez ceux de moins de 40 ans.

  • Le diagnostic est généralement évident à partir des symptômes, des résultats de l’examen clinique et de l’échographie.

Ressources dans cet article