Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Contrôle de la miction

Par Patrick J. Shenot, MD, Thomas Jefferson University

Les reins produisent de l’urine de façon continue, qui s’écoule par deux canaux (les uretères) jusqu’à la vessie, où elle est stockée ( Examen des voies urinaires). La partie inférieure de la vessie (le col) est entourée d’un muscle (le sphincter urinaire) qui reste contracté afin de fermer le canal qui véhicule l’urine hors de l’organisme (l’urètre) et assure ainsi le stockage de l’urine dans la vessie jusqu’à ce qu’elle soit pleine.

Lorsque la vessie est pleine, des influx nerveux cheminent le long des nerfs allant de la vessie à la moelle épinière. Ils parviennent ensuite au cerveau et les personnes deviennent conscientes de la nécessité d’uriner. Les personnes qui sont en capacité de contrôler la miction peuvent alors consciemment et volontairement décider d’évacuer leur vessie ou de se retenir. Lorsque la décision d’uriner est prise, le muscle du sphincter se relâche, ce qui permet à l’urine de s’évacuer à l’extérieur à travers l’urètre, et les muscles de la paroi vésicale se contractent afin d’expulser l’urine. Les muscles de la paroi abdominale et du plancher pelvien peuvent se contracter volontairement pour augmenter la pression sur la vessie.

Ressources dans cet article