Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Insuffisance vélopharyngée

Par Clarence T. Sasaki, MD, American Laryngological Association;Dysphagia;Yale University School of Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

L'insuffisance vélopharyngée correspond à la fermeture incomplète d'un sphincter entre l'oropharynx et le nasopharynx, due souvent à des anomalies anatomiques du palais et responsable d'une voix nasonnée. Le diagnostic est par inspection directe avec un nasofibroscope Le traitement repose sur l'orthophonie et la chirurgie.

L'insuffisance vélopharyngée est la fermeture incomplète du sphincter vélaire entre l'oropharynx et le nasopharynx. La fermeture, normalement réalisée par le sphincter du voile du palais et du muscle constricteur supérieur, est diminuée en cas de fente palatine, de fente palatine opérée, de palais court congénital, de fente palatine sous-muqueuse, de paralysie du voile du palais et, parfois, d'hypertrophie des amygdales. L'affection peut également apparaître lorsque l'adénoïdectomie ou l'uvulopharyngopalatoplastie sont effectuées chez un patient présentant une dysmorphose vélopalatine congénitale (division sous-muqueuse) ou une paralysie du palais.

Symptomatologie

La parole en cas d'insuffisance vélopharyngée est caractérisée par une voix nasonnée résonante, une fuite d'air nasale, une turbulence nasale et l'incapacité à produire des sons nécessitant une pression orale (occlusives). Une grave insuffisance vélopharyngée entraîne une régurgitation des aliments solides et liquides par le nez. L'inspection du palais lors de la phonation peut révéler une paralysie du voile.

Diagnostic

  • Une inspection directe avec un nasofibroscope

Le diagnostic est évoqué en cas d'anomalies caractéristiques du langage.

La palpation de la région médiane du voile du palais peut montrer une fente sous-muqueuse. Une inspection directe avec un nasofibroscope est la technique diagnostique de référence.

La vidéo radioscopie multichamps pendant la phonation et la déglutition (TOGD modifié), pratiquée en collaboration avec un orthophoniste, ne doit être utilisée que lorsque d'autres mesures diagnostiques ne permettent pas d'obtenir les informations nécessaires.

Traitement

  • La réparation chirurgicale et l'orthophonie

Le traitement peut comporter la rééducation orthophonique et la correction chirurgicale par un protocole d'élongation palatine, d'implant de la paroi pharyngée postérieure, un lambeau pharyngé ou une pharyngoplastie. Le choix de la technique dépend de la mobilité des parois pharyngées latérales, de l'importance de l'élévation vélaire et de la taille de la malformation. Une prothèse permettant de soulever le palais (par un prosthodontiste) peut également être utile.