Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Corps étrangers nasaux

Par Marvin P. Fried, MD, Professor and University Chairman, Department of Otorhinolaryngology-Head and Neck Surgery, Montefiore Medical Center, The University Hospital of Albert Einstein College of Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

Des corps étrangers nasaux sont parfois observés chez les jeunes enfants, les handicapés mentaux et les patients psychiatriques. Les objets fréquemment enfoncés dans le nez sont des cotons, du papier, des cailloux, des perles, des haricots, des graines, des noix, des insectes et des piles plates (qui peuvent provoquer des brûlures chimiques). Lorsque des sels minéraux se sont déposés sur un corps étranger retenu longtemps, l'objet est appelé une rhinolithe.

Un corps étranger nasal est suspecté chez tout patient qui présente une rhinorrhée purulente unilatérale, parfois hémorragique, associée à une mauvaise odeur. Le diagnostic est souvent fait par l'observation de l'objet poussé dans le nez ou par la visualisation avec un spéculum nasal.

Les corps étrangers nasaux peuvent parfois être enlevés au cabinet médical, lors de la consultation, à l'aide d'un spéculum nasal et d'une pince nasale de Hartmann. Une instillation locale de vasoconstricteur (phényléphrine) facilite parfois la visualisation et l'ablation du CE. Pour éviter de pousser un objet glissant et rond plus profondément, il vaut mieux crocheter l'arrière de l'objet avec l'extrémité pliée d'une sonde émoussée et le tirer vers l'avant. Parfois, l’anesthésie générale est nécessaire lorsqu’un rhinolithe s’est formée ou si le corps étranger a glissé vers l’arrière de la fosse nasale avec un risque d'obstruction des voies respiratoires par inhalation.