Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Bilan des troubles de l'oreille

Par Debara L. Tucci, MD, MS, MBA , Professor, Head and Neck Surgery & Communication Sciences, Duke University Medical Center

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

Otalgie, otodynie, surdité, otorrhée, acouphènes et vertiges sont les principaux symptômes qui se rapportent aux oreilles. La perte auditive est traitée dans (voir Surdité).

Outre les oreilles, le nez, le nasopharynx et les sinus paranasaux, les dents, la langue, les amygdales, l’hypopharynx, le larynx, les glandes salivaires et l’articulation temporomandibulaire sont examinés; la douleur et la gêne ressenties peuvent être dues à des pathologies localisées à ces sites distants de l'oreille. Il est important d'examiner la fonction des nerfs crâniens ( Comment évaluer les nerfs crâniens; Nerfs crâniens) et d'effectuer des tests auditifs ( Surdité : Examen clinique) et de l'appareil vestibulaire. On recherche aussi un nystagmus (un mouvement rythmique des yeux).

Examens complémentaires

Les patients qui présentent une audition anormale dans leurs antécédents ou à l'examen clinique ou qui ont des acouphènes ou des vertiges doivent subir un audiogramme. Les patients qui présentent un nystagmus ou une atteinte de la fonction vestibulaire peuvent tirer profit d’une électronystagmographie numérisée, qui quantifie un nystagmus spontané, au regard fixe ou positionnel, qui aurait pu échapper à l’examen visuel. L'électronystagmographie calorique numérisée quantifie la réponse du système vestibulaire aux irrigations froides et chaudes de chaque oreille, permettant au médecin d'objectiver un déficit unilatéral. Différents composants du système vestibulaire peuvent être examinés en changeant la position de la tête et du corps ou au moyen de stimulations visuelles.

La posturographie utilise des équipements de test informatisés pour évaluer quantitativement le contrôle de la posture et de l'équilibre du patient. Le patient se tient debout sur une plate-forme contenant des transducteurs de force et le mouvement qui détectent la présence et la quantité de balancement du corps pendant que le patient tente de se tenir debout. Le contrôle peut être effectué dans diverses conditions, la plate-forme étant fixe ou mobile, à plat ou inclinée, les yeux ouverts ou fermés, ce qui peut faciliter l'isolement de la contribution du système vestibulaire à l'équilibre.

L'exploration par imagerie de première intention comprend la TDM de l'os temporal avec ou sans injection de produit de contraste et l'IRM rehaussée au gadolinium, en portant une attention particulière à l'exploration des conduits auditifs internes pour éliminer un neurinome de l'acoustique. Ces explorations peuvent être indiquées en cas de traumatisme de l’oreille et/ou de la tête; d’infection chronique; de surdité; de vertiges; de paralysie faciale; et d’otalgie d’origine indéterminée.

Ressources dans cet article