Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Dermatite du conduit auditif (otite externe chronique)

Par Bradley W. Kesser, MD, Professor, Department of Otolaryngology - Head and Neck Surgery, University of Virginia School of Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

La dermatite du conduit auditif est caractérisée par un prurit, une desquamation et un érythème de la peau du méat du conduit auditif externe et du méat auditif. La dermatite peut être provoquée par une exposition à des allergènes (dermatite de contact) ou survenir de façon spontanée (otite chronique externe, eczéma de l'oreille externe).

Des allergènes de contact fréquents sont présents dans les boucles d'oreilles contenant du nickel et nombre de produits de beauté (p. ex., des sprays, des lotions et des colorants capillaires). L'eczéma de l'oreille externe est plus fréquent chez les personnes qui ont une prédisposition à l'atopie et à d'autres dermatoses (p. ex., dermatite séborrhéique, psoriasique).

Les dermatites de contact et l'eczéma de l'oreille entraînent un prurit, une rougeur, un écoulement clair (séreux), une desquamation, une hyperpigmentation et, parfois, des fissurations. Une infection bactérienne secondaire peut se produire (otite externe aiguë).

Traitement

  • Évitement des déclencheurs et/ou des irritants

  • Habituellement corticostéroïdes locaux

La dermatite de contact nécessite une éviction du facteur déclenchant, en particulier des boucles d'oreilles. Des tests cutanés de provocation peuvent être nécessaires pour identifier l'agent allergisant. Les corticostéroïdes locaux (p. ex., crème à l'hydrocortisone à 1% ou une crème plus puissante à la bétaméthasone à 0,1%) peuvent réduire l’inflammation et le prurit. Les patients doivent éviter d'utiliser les cotons-tiges, l'eau, et d'autres irritants potentiels de l'oreille, car ils aggravent le processus inflammatoire. Les cas résistants peuvent être traités par un courte corticothérapie orale (p. ex., la prednisone).

L'eczéma de l'oreille peut être traité par une solution d'acétate d'aluminium diluée (solution de Burow), qui peut être appliquée aussi souvent que nécessaire pour le confort. Le prurit et l'inflammation peuvent être réduits grâce à un corticostéroïde local (p. ex., crème à la bétaméthasone à 0,1%). Si une otite externe aiguë s'ensuit, un nettoyage minutieux du conduit auditif et une antibiothérapie topique peuvent être nécessaires. Les irritants potentiels, dont l'eau et les cotons-tiges, doivent être évités.