Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Neurinome de l'acoustique

(Neurinome de l’acoustique; tumeur du 8e nerf; schwannome vestibulaire)

Par Lawrence R. Lustig, MD, Howard W. Smith Professor and Chair, Department of Otolaryngology–Head and Neck Surgery , Columbia University Medical Center and New York Presbyterian Hospital

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Un schwannome acoustique, également appelé schwannome vestibulaire, est une tumeur dérivée des cellules de Schwann du 8e nerf crânien. Les symptômes comprennent une perte unilatérale de l'audition. Le diagnostic repose sur l'audiologie et est confirmé par IRM. Lorsque nécessaire, le traitement est l'ablation chirurgicale et/ou la radiothérapie stéréotaxique.

Les neurinomes de l’acoustique apparaissent presque toujours sur la branche vestibulaire de la 8e paire crânienne et représentent près de 7% de toutes les tumeurs intracrâniennes. L'extension tumorale se fait du conduit auditif interne vers l'angle pontocérébelleux, comprimant ainsi les 7e et le 8e nerfs crâniens. À mesure que la tumeur augmente de volume, le cervelet, le tronc cérébral et les nerfs crâniens à proximité (5e et 9e au 12e) peuvent également être comprimés.

Les neurinomes de l'acoustique bilatéraux sont un signe fréquent de la neurofibromatose de type 2.

Symptomatologie

L'apparition d'une surdité neurosensorielle unilatérale lente et progressive est le symptôme principal du neurinome de l'acoustique. Cependant, le début de la perte auditive peut être brutal et l'intensité de la surdité peut fluctuer. Les autres symptômes précoces comprennent des acouphènes unilatéraux, des vertiges et un déséquilibre, des céphalées, une sensation de pression ou de pesanteur dans l'oreille, une otalgie, une névralgie du trijumeau ou une parésie faciale.

Diagnostic

  • Audiogramme

  • En cas de perte d'audition asymétrique, IRM rehaussée au gadolinium

L'audiogramme est le premier test effectué au cours d'un examen clinique pour diagnostiquer le neurinome acoustique. Il révèle habituellement une surdité neurosensorielle asymétrique et une atteinte de la discrimination vocale plus importante que ne le laisserait prévoir le déficit auditif. De tels résultats impliquent une imagerie, de préférence une IRM rehaussée au gadolinium.

D'autres signes peuvent comprendre la diminution du réflexe acoustique sur la tympanométrie. Les potentiels évoqués du tronc cérébral peuvent montrer une absence d'onde et/ou une augmentation de la latence de la 5e onde. Bien qu’habituellement non nécessaire au bilan de routine d’un patient qui présente une perte d’audition neurosensorielle asymétrique, une stimulation calorique montre une importante hyporéflectivité vestibulaire (parésie canalaire) du côté atteint.

Traitement

  • Observation

  • Parfois, ablation chirurgicale ou radiothérapie stéréotaxique dans des cas sélectionnés

Les neurinomes acoustiques qui ne grossissent pas, petites et asymptomatiques (c'est-à-dire, de découverte fortuite), ne nécessitent pas de traitement; ces tumeurs peuvent être suivies par des IRM en série et traitées si elles commencent à pousser ou provoquer des symptômes. Le choix de la radiothérapie stéréotaxique (p. ex., gamma- ou cyberknife) ou de la microchirurgie conventionnelle dépend de nombreux facteurs, y compris du niveau de l'audition résiduelle, de la taille de la tumeur, et de l'âge du patient et de sa santé. La radiothérapie stéréotaxique tend à être utilisée chez les patients âgés, en cas de tumeurs plus petites ou de contre-indication à une intervention chirurgicale pour raisons médicales. La microchirurgie peut impliquer une approche de conservation auditive (fosse cérébrale moyenne ou approche rétrosigmoïde) ou une approche translabyrinthique s'il n'y a pas d'audition résiduelle utile.

Points clés

  • Le neurinome de l'acoustique est généralement unilatéral mais peut être bilatéral en cas de neurofibromatose.

  • Une perte d'audition unilatérale, parfois avec des acouphènes et des vertiges, sont typiques.

  • Les grosses tumeurs et/ou symptomatiques sont traités par radiochirurgie stéréotaxique ou microchirurgie conventionnelle.

  • Des tumeurs de petite taille ou qui n'évoluent pas peuvent être observées avec des IRM en série.