Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Armes radiologiques

Par James Madsen, MD, MPH, Chemical Casualty Care Division, U.S. Army Medical Research Institute of Chemical Defense

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Les radiations ionisantes sont abordées ailleurs en détail ( Exposition aux rayonnements et contamination radioactive : Types d'irradiation). Des pertes massives dues à des radiations ionisantes peuvent résulter de l'explosion d'un dispositif nucléaire (fission) ou thermonucléaire (fusion), de la contamination d'explosifs conventionnels par des matières radioactives (une telle arme est appelé un dispositif de dispersion de rayonnement, ou bombe sale), ou du placement (p. ex., sous un siège de métro) d'une source ponctuelle cachée de rayonnement. En cas d'utilisation délibérée de rayonnements comme une arme, il faut déterminer si les patients ont été exposés (irradiés), contaminés, ou les deux. Si la contamination a eu lieu, il faut déterminer si elle est externe et/ou interne. L'utilisation de l'acronyme ASBESTOS ( ASBESTOS: (Secondary Assessment of Mass Casualties Due to Chemical or Radiological Weapons)) est utile pour ces déterminations. Une autre ressource clinique utile est le module en ligne et téléchargeable, Radiation Emergency Medical Management (Prise en charge médicale d'urgence en cas d'irradiation, REMM).

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas la politique officielle du Department of Army, Department of Defense, ou du gouvernement des États-Unis.