Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Entorses de l'articulation acromioclaviculaire

Par Danielle Campagne, MD , Assistant Clinical Professor, Department of Emergency Medicine, University of San Francisco - Fresno

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

(Séparation de l'épaule)

Les entorses articulaires acromioclaviculaires sont fréquentes, elles sont souvent dues à une chute sur le moignon de l'épaule, ou moins souvent sur le bras tendu.

Plusieurs ligaments entourent cette articulation, et en fonction de la gravité de la blessure, un ou l'ensemble des ligaments peut (peuvent) être déchiré(s). Les entorses sévères correspondent à une déchirure des ligaments coracoclaviculaires et acromioclaviculaires.

L'articulation acromioclaviculaire est souvent touchée en cas de fracture de la clavicule.

Les patients ont des douleurs de l'articulation acromioclaviculaire.

Diagnostic

  • Rx

Des rx de face des deux côtés de la clavicule de face sont effectuées.

Les entorses sont classées en fonction de la rx:

  • Type I: pas de destruction articulaire

  • Type II: subluxation avec un certain chevauchement de la clavicule et de l'acromion

  • Type III: luxation complète des articulations, généralement parce que le ligament coracoclaviculaire est déchiré

  • Type IV: déplacement postérieur de la partie distale de la clavicule

  • Type V: déplacement supérieur de la partie distale de la clavicule

  • Type VI: déplacement inférieur de la partie distale de la clavicule

Les types IV, V et VI sont des variantes du type III.

Traitement

  • Immobilisation

  • Exercices de mobilisation passive précoces

Le traitement est souvent l'immobilisation (p. ex., avec une écharpe) et des exercices de mobilisation active précoces. Certaines entorses graves (habituellement de type III) sont réparées chirurgicalement.