Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Fractures de la tête radiale

Par Danielle Campagne, MD , Assistant Clinical Professor, Department of Emergency Medicine, University of San Francisco - Fresno

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Les fractures de la tête radiale sont souvent dues à une chute sur un bras étendu et peuvent être difficiles à voir sur les rx.

La tête du radius est palpable au niveau de la face latérale du coude, il s'agit d'une structure qui tourne pendant la pronation et la supination et s'articule au niveau de l'épicondyle latéral. L'épicondyle et la tête du radius forment un triangle isocèle avec l'olécrane. Des épanchements articulaires (fréquents dans le cas des fractures de la tête radiale) peuvent être palpables au niveau de ce triangle.

Symptomatologie

Lorsque la tête radiale est fracturée, la douleur au niveau de cette dernière est aggravée par la supination, et la tête radiale est douloureuse. Une augmentation de volume due à l'hémarthrose est habituellement présente. Les mouvements passifs du coude peuvent être limités. Une fracture du capitulum peut se produire simultanément.

Diagnostic

  • Rx

Des incidences de face, profil et obliques sont effectuées. Mais comme les rx peuvent ne montrer que des preuves indirectes de fracture, le diagnostic repose largement sur l'examen clinique.

Les rx de face, de profil de routine ne montrent souvent pas la fracture, mais montrent généralement un épanchement articulaire, ce qui est indiqué par la présence de coussinets graisseux anormaux sur les rx. Le déplacement du coussinet adipeux antérieur peut indiquer un épanchement articulaire, mais n'est pas spécifique; la visibilité du coussinet adipeux postérieur sur une incidence latérale vraie est spécifique d'un épanchement articulaire, mais n'est pas très sensible. Le patient qui présente une douleur localisée sur la tête radiale associée à un épanchement doit bénéficier de clichés avec des incidences obliques (plus précises en cas de fracture) afin de faciliter le choix du traitement de la fracture.

La ligne radiocapitellaire est une ligne qui passe à travers la partie moyenne de la diaphyse du radius sur une rx de profil du coude. Normalement, cette ligne coupe le milieu du capitulum ( Ligne humérale antérieure et ligne radiocapitellaire.). Parfois, chez l'enfant, le seul signe de fracture sur les rx est le déplacement de cette ligne.

Ligne humérale antérieure et ligne radiocapitellaire.

Normalement, la ligne humérale antérieure, qui est tiré le long du bord antérieur de l'humérus sur une rx de profil, coupe le milieu du capitulum. Si la ligne ne coupe pas le capitulum ou seulement la partie antérieure de ce dernier, une fracture distale de l'humérus avec déplacement postérieur peut être présente.

La ligne radiocapitellaire, qui est tiré à travers la diaphyse du radius, divise normalement capitulum. Si ce n'est pas le cas, une fracture occulte doit être suspectée.

Pièges à éviter

  • Si la tête radiale est douloureuse et qu'il existe des preuves cliniques ou radiologiques d'un épanchement du coude, il convient de traiter empiriquement la fracture de la tête radiale, même si la rx ne montre pas de fracture.

Une arthrocentèse peut être effectuée pour retirer le sang de l'articulation ( Bilan des patients qui présentent des troubles articulaires : Arthrocentèse) et différencier un blocage mécanique du mouvement passif de l'articulation d'une rétraction restriction due à la douleur et aux spasmes musculaires. Puis un anesthésique local est injecté pour soulager la douleur.

La stabilité est testée en appliquant médialement et latéralement une pression sur le coude et en vérifiant l'hyperlaxité ou l'augmentation du mouvement. Si l'articulation ne bouge pas lorsque la pression est appliquée, la fracture est stable et les ligaments associés ne sont probablement pas lésés.

Traitement

  • Habituellement, une écharpe et des exercices d'amplitude de mouvement

  • Rarement réparation chirurgicale

Les fractures avec déplacement minimal et aucune restriction des mouvements passifs du coude ou instabilité peuvent être traitées par une écharpe, qui peut être appliquée pour le confort avec le coude fléchi à 90°. Des exercices de mobilisation du coude doivent être commencés dès que les patients peuvent les tolérer.

Si le coude est instable ou si le mouvement est mécaniquement bloqué, les fractures sont traitées chirurgicalement.

Ressources dans cet article