Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Fractures du calcanéum

Par Danielle Campagne, MD , Assistant Clinical Professor, Department of Emergency Medicine, University of San Francisco - Fresno

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Les fractures du calcanéum (os du talon), font souvent suite à une forte pression. Le diagnostic repose sur la rx ou, si nécessaire, la TDM. Le traitement nécessite une consultation orthopédique et comprend un plâtre et parfois la chirurgie.

Les fractures du calcanéum sont des blessures graves mais rares; elles ne représentent que 1 à 2% de toutes les fractures. Cependant, si elles ne sont pas diagnostiquées et traitées rapidement, elles peuvent entraîner une incapacité à long terme. Jusqu'à 10% de ces fractures ne sont pas repérées lors de la présentation initiale au service d'urgence.

Généralement, ces fractures résultent d'une charge axiale à haute énergie sur le pied (p. ex., chute de hauteur sur les talons). Ces fractures nécessitant une grande force, elles sont souvent accompagnées d'autres blessures graves; 10% des patients qui ont une fracture du calcanéum ont une fracture de compression thoraco-lombaire.

Les fractures de fatigue peuvent également se produire dans le calcanéum, en particulier chez les athlètes, tels que les coureurs de longue distance.

Les fractures du calcanéum peuvent être intra-articulaire.

Symptomatologie

Habituellement, la zone autour du talon et l'arrière-pied est douloureuse et très enflée.

Un syndrome des loges (compartimental) aigu ( Syndrome des loges (compartimental)) se produit dans jusque chez 10% des patients.

Diagnostic

  • Rx

  • Parfois, TDM

Les rx comprennent des incidences axiales et de profil.

Une TDM est effectuée si

  • Les rx sont négatives mais les signes cliniques suggèrent une fracture du calcanéum.

  • L'angle de Bohler est < 20 °.

  • Il est nécessaire d'avoir plus de détails concernant la fracture.

L'angle de Bohler est mesuré sur la rx de profil. Cet angle est formé par l'intersection d'une ligne tracée de la face supérieure de la tubérosité calcanéenne postérieure à la surface articulaire sous-talaire supérieure et une ligne tracée de la surface articulaire sous-talaire supérieure à la face supérieure du processus calcanéen antérieur. Normalement, l'angle est de 20 à 40°. Un angle < 20° suggère une fracture.

Pièges à éviter

  • En cas de tuméfaction et d'endolorissement calcanéen après une charge axiale à haute énergie sur le calcanéum, il faut vérifier l'angle de Bohler sur la rx, et s'assurer de l'absence de fracture par compression thoraco-lombaire et de syndrome des loges (compartimental).

Il convient également de vérifier l'absence d'autres blessures, comme des fractures thoracolombaires.

Traitement

  • Consultation orthopédique

  • Plâtre ou éventuellement intervention chirurgicale, en fonction du type de fracture

Une consultation orthopédique est nécessaire.

Que les fractures intra-articulaires du calcanéum doivent être traitées chirurgicalement ou non chirurgicale reste très controversé.

Les fractures extra-articulaires du calcanéum sont traitées symptomatiquement par le repos (éviter de porter des poids), un pansement de compression (qui fournit également une protection), de la glace, et une élévation (PRICE, protection, rest, ice, compression, elevation [protection, repos, glace, compression, élévation]). Lorsque le gonflement disparait, un plâtre est appliqué.

Points clés

  • Si les fractures du calcanéum ne sont pas diagnostiquées et traitées rapidement, elles peuvent entraîner une incapacité à long terme.

  • Ces fractures résultant habituellement d'une charge axiale à haute énergie sur le pied, d'autres blessures (p. ex., une fracture par compression thoraco-lombaire) sont souvent également présentes; d'autres complications comprennent le syndrome des loges (compartimental) (jusqu'à 10%).

  • Diagnostiquer sur les rx et, si nécessaire, une TDM.

  • Le fait que les fractures intra-articulaires du calcanéum doivent être traitées chirurgicalement ou non chirurgicalement est controversé.

  • Traiter les fractures du calcanéum extra-articulaires symptomatiques par PRICE (protection, rest, ice, compression, elevation [protection, repos, glace, compression, élévation]), suivie d'une immobilisation plâtrée.

Ressources dans cet article