Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Subluxations de la tête radiale

Par Danielle Campagne, MD , Assistant Clinical Professor, Department of Emergency Medicine, University of San Francisco - Fresno

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Subluxation de la tête radiale

La subluxation de la tête radiale, fréquente chez les nourrissons, est causée par une traction sur l'avant-bras et se manifeste habituellement par un refus de déplacer le coude (pseudoparalysie).

Chez l’adulte, la tête radiale est plus large que le col du radius; la conséquence est que la tête ne peut pas quitter le contact des ligaments qui entourent étroitement le col. Cependant, chez les enfants (de 2 à 3 ans), la tête radiale n'est pas plus large que le col et peut donc facilement s'insinuer à travers les ligaments (subluxation de la tête du radius).

La subluxation résulte d'une traction sur l'avant-bras, comme lorsqu'un enfant est relevé brutalement à la verticale ou rattrapé par le poignet alors qu'il chute, actions dont l'acteur peut ne pas se souvenir.

Pièges à éviter

  • Évoquer une subluxation de la tête radiale chez le jeune enfant qui refuse de bouger son coude.

Symptômes

Les symptômes peuvent être des douleurs plus ou moins intenses. La plupart des patients sont incapables de décrire leurs symptômes et présentent simplement une réticence à déplacer le bras touché. La tête radiale peut être seulement légèrement sensible.

Diagnostic

  • Habituellement, l'anamnèse

Les rx simples sont normales et sont considérées comme inutiles par certains experts en cas d'antécédents évidents de lésion par traction, sauf si un autre diagnostic est suspecté cliniquement.

Une manœuvre de réduction peut être diagnostique et thérapeutique.

Traitement

  • Réduction

La réduction peut être effectuée en utilisant

  • Supination-flexion

  • Hyperpronation

Aucune de ces techniques ne nécessite une sédation ou une analgésie; l'enfant éprouve une douleur pendant quelques secondes.

En supination-flexion, le coude est complètement étendu et placé en supination, puis fléchi. Un pop ou un clic palpable subtil est souvent détecté lorsque la tête radiale reprend sa position normale.

Dans l'hyperpronation, le praticien soutient le bras de l'enfant au niveau du coude et effectue une pression modérée avec un doigt sur la tête radiale. Le praticien saisit alors la partie distale de l'avant-bras avec l'autre main et effectue une hyper-pronation. Un pop peut être ressenti au niveau de la tête radiale quand elle revient en place.

L'enfant commence habituellement à bouger le coude après environ 10 à 20 min. Si ce n'est pas le cas, des rx du coude doivent être prises. Si ce n'est pas le cas, les rx et l'immobilisation sont inutiles.

Si la douleur ou le dysfonctionnement du coude perdure > 24 h, une réduction incomplète ou une fracture occulte doivent être suspectées. Une subluxation de la tête radiale est observée chez 20 à 40% des enfants.

Ressources dans cet article