Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Œdème pulmonaire d'immersion

Par Alfred A. Bove, MD, PhD, Professor (Emeritus) of Medicine, Lewis Katz School of Medicine, Temple University

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

L'œdème pulmonaire d'immersion est un œdème pulmonaire d'apparition brutale qui survient généralement tôt au cours d'une plongée à profondeur stabilisée.

L'œdème pulmonaire d'immersion est devenu plus courant au cours des 2 dernières décennies. Ce trouble est similaire à l'œdème pulmonaire à pression négative rencontré lors de l'induction de l'anesthésie ou après extubation en cas de laryngospasme lorsque le patient tente de prendre des respirations profondes contre un larynx fermé, provoquant de ce fait l'apparition de pressions intra-alvéolaires négatives. Une fonction diastolique ou systolique ventriculaire gauche anormale peut contribuer. L'œdème pulmonaire d'immersion n'est pas lié à un barotraumatisme pulmonaire ou à une maladie de décompression. L'eau froide et des antécédents d'HTA sont des facteurs de risque. Ce syndrome survient chez les nageurs de compétition en eau libre.

Une dyspnée sévère se développe. Généralement les plongeurs remontent rapidement et présentent une toux, une expectoration mousseuse, des râles crépitants dispersés dans les deux champs pulmonaires, et parfois une cyanose. Une hypoxie est présente.

La rx thorax montre typiquement un œdème pulmonaire. L'évaluation cardiaque montre habituellement une fonction ventriculaire gauche et droite normale, et des artères coronaires normales. Le dysfonctionnement diastolique peut être établi par échocardiographie.

Un traitement diurétique et l'O2 par un masque à pression positive sont habituellement suffisants. La ventilation mécanique peut s'avérer nécessaire. Le traitement par recompression n'est pas indiqué.

Plus d'information