Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Élongation des ischio-jambiers

Par Paul L. Liebert, MD, Tomah Memorial Hospital, Tomah, WI

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Une élongation des ischio-jambiers est une déchirure partielle des muscles ischio-jambiers le plus souvent au niveau de la jonction musculotendineuse.

Les lésions des ischio-jambiers sont fréquentes chez les coureurs. Les sportifs à risque sont ceux présentant une mauvaise flexibilité des muscles ischio-jambiers et un échauffement avant participation insuffisants et des antécédents de blessures. Les sportifs plus âgés ont également des risques plus élevés. Comme dans le cas de n'importe quelle déchirure musculaire, la force qui provoque la déchirure musculaire détermine le degré de préjudice.

Symptomatologie

Les lésions des muscles ischio-jambiers peuvent se manifester sous la forme d'une zone douloureuse aiguë de la partie postérieure de la cuisse lors du sprint ou de la course ou se développer plus lentement, habituellement du fait d'un entraînement à flexibilité inadéquat.

Diagnostic

  • Bilan clinique

Le diagnostic est confirmé par une douleur des ischio-jambiers qui survient lors de la flexion du genou contre résistance ainsi que lors de la palpation de la partie postérieure de la cuisse. Dans les lésions bénignes, une douleur et une légère augmentation de volume sont présentes. Dans les lésions plus sévères, des ecchymoses, un œdème de modéré à sévère, et une mauvaise fonction musculaire liée à la douleur et à la faiblesse sont présents.

Traitement

  • Repos, application de glace et compression

  • Exercices d'élongation puis de musculation

L'application de glace et la compression par un manchon de cuisse doivent commencer dès que possible. Les AINS et les antalgiques sont prescrits selon les besoins et des béquilles peuvent être nécessaires initialement, si la marche est douloureuse.

Une fois que la douleur a commencé à diminuer, les patients doivent débuter des étirements doux des ischio-jambiers. Quand la douleur a complètement disparu, un renforcement progressif du quadriceps et des ischio-jambiers est débuté.

Ce n'est que lorsqu'une force satisfaisante a été obtenue, que les patients peuvent reprendre à courir. Les sportifs doivent être informés que la récupération d'une blessure des ischio-jambiers peut souvent prendre jusqu'à plusieurs mois, suivant la gravité.

Ressources dans cet article