Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Morsures d'autres arthropodes

Par Robert A. Barish, MD, MBA, Professor of Emergency Medicine and Vice Chancellor for Health Affairs, University of Illinois at Chicago ; Thomas Arnold, MD, Professor and Chairman, Department of Emergency Medicine, LSU Health Sciences Center Shreveport

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Aux États-Unis, les arthropodes les plus fréquemment à l'origine de morsures (et qui ne sont pas des tiques) comprennent les phlébotomes, les taons du cheval, les taons du cerf, les simulies, les mouches des étables (Stomoxys calcitrans), les moustiques, les puces, les poux ( Poux), les punaises des lits ou ovales ainsi que certaines puces d'eau. Tous ces arthropodes, à l'exception des puces ovales et des puces d'eau, sucent également le sang, mais aucun n'est venimeux. La transmission de maladies est la principale préoccupation liée aux piqûres de moustiques. Les moustiques peuvent transmettre le virus du chikungunya, de la dengue ( Dengue), certains types d'encéphalites ( Certaines encéphalites à arbovirus aux États-Unis), le paludisme ( Paludisme), et la fièvre jaune ( Fièvre jaune).

La composition de la salive des arthropodes est excessivement variable et les lésions provoquées par les morsures peuvent aller d'une simple petite papule jusqu'à une grande ulcération avec œdème et douleur aiguë. Une dermatite peut également survenir. Les conséquences les plus sérieuses sont dues à une infection secondaire ou des réactions d’hypersensibilité, qui peuvent être fatales chez le sujet sensible. Les allergènes de la puce peuvent déclencher chez certains individus une allergie respiratoire, même sans piqûre.

Le siège et la distribution des vésicules et des lésions ont parfois une valeur diagnostique quand à l'origine de la piqûre. Par exemple, les piqûres de simulie sont habituellement localisées sur le cou, sur les oreilles et au visage; les piqûres de puces peuvent être nombreuses, surtout sur les pieds et les jambes; et les morsures de punaises de lit se produisent souvent selon des topographies linéaires, le plus souvent sur le torse.

La morsure sera nettoyée et une pommade antihistaminique ou corticostéroïde sera appliquée pour soulager le prurit. Les réactions d'hypersensibilité graves seront traitées ( Anaphylaxie : Traitement).