Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Paralysie par morsure de tique

Par Robert A. Barish, MD, MBA, Louisiana State University Health Sciences Center at Shreveport ; Thomas Arnold, MD, Department of Emergency Medicine, LSU Health Sciences Center Shreveport

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Une paralysie due à une tique est une paralysie rare, flasque et ascendante, observée lorsque les tiques du genre Ixodidae sécrétant une toxine mordent et restent attachées à la peau pendant plusieurs jours.

En Amérique du Nord, quelques espèces de Dermacentor et d'Amblyomma sont responsables de paralysie par morsure de tique provoquée par une neurotoxine sécrétée dans la salive des tiques. La toxine n'est pas présente dans la salive de la tique au début de son alimentation, et la paralysie n'apparaît ainsi qu'après que la tique se soit nourrie pendant plusieurs jours au moins. Une seule tique peut entraîner une paralysie, en particulier si elle s'est fixée derrière le crâne ou près du rachis.

La symptomatologie comprend une anorexie, un état léthargique, une faiblesse musculaire, une diminution de la coordination motrice, un nystagmus et une paralysie flasque ascendante. Une paralysie bulbaire ou respiratoire peut se développer.

Le diagnostic repose sur les signes cliniques. La paralysie par morsure de tique doit être évoquée en Amérique du Nord devant une paralysie ascendante flasque ou une paralysie bulbaire aiguës; tiques doivent être recherchés sur la surface du corps tout entier et être enlevés; les tiques doivent être recherchés sur la surface du corps tout entier et être enlevées. Le diagnostic différentiel comprend le syndrome de Guillain-Barré, le botulisme, la myasthénie, l'hypokaliémie ou une tumeur médullaire.

La paralysie due aux tiques peut être mortelle, mais elle est réversible si l'ablation de la ou des tiques est effectuée rapidement. La paralysie commence généralement à s'amender quelques heures après le retrait de la tique, mais elle peut ne s'amender qu'entre 24 et 48 h après le retrait de la tique. Si la respiration est compromise, un traitement par O2 ou une assistance respiratoire peuvent être nécessaires.