Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Lésion médullaire chez l'enfant

Par James E. Wilberger, MD, Professor of Neurosurgery;Jannetta Endowed Chair, Department of Neurosurgery;DIO, Chairman Graduate Medical Education Committee;Vice-President, Graduate Medical Education, Drexel University College of Medicine;Allegheny General Hospital;Allegheny Health Network Medical Education Consortium;Allegheny Health Network ; Derrick A. Dupre, MD, Department of Neurosurgery;, Allegheny General Hospital;Drexel University College of Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

Bien que les enfants de < 10 ans aient le taux le plus bas de lésions de la moelle épinière, ces blessures ne sont pas rares. Chez les enfants de < 8 ans, les blessures de la colonne vertébrale cervicale se produisent le plus souvent au-dessus de C4 et sont le plus souvent causées par des accidents de véhicules à moteur, des chutes et des maltraitances des enfants. Chez l'enfant de > 8 ans, les lésions de C5 à C8 sont plus fréquentes et surviennent après des collisions entre véhicules et des blessures liées au sport, en particulier la gymnastique, la plongée, l'équitation, le football américain et la lutte. Les enfants ont des caractéristiques anatomiques différentes de celles d'adultes (p. ex., une plus grande élasticité des capsules ligamentaires de la colonne vertébrale) qui les prédisposent à une hypermobilité de la colonne vertébrale sans lésion osseuse apparente.

La reconnaissance des lésions médullaires sans signe rx a une importance croissante (SCIWORA, spinal cord injury without evidence of radiologic abnormality) qui se produit fréquemment au niveau de la moelle cervicale. La SCIWORA (spinal cord injury without evidence of radiologic abnormality) est observée chez les enfants qui ont des signes neurologiques évocateurs d'une lésion de la moelle épinière (p. ex., paresthésies, faiblesse) avec un alignement anatomique normal et aucune anomalie osseuses à l'imagerie (rx standard, TDM, et/ou IRM). Ce type de traumatisme est observé presque exclusivement chez l'enfant et est dû à une traction spinale directe, une compression de la moelle épinière, à une commotion médullaire et à une lésion vasculaire.

Diagnostic

  • Radiographies (vue latérale, vue antéropostérieure et vue de l'odontoïde bouche ouverte)

  • Habituellement TDM, en particulier en cas de lésion osseuse ou ligamentaire

  • IRM pour confirmer une lésion de la moelle épinière

Une lésion médullaire doit être suspectée chez tout enfant victime d'un accident de voiture, d'une chute de 3 m ou d'un traumatisme par plongeon.

La SCIWORA (spinal cord injury without evidence of radiologic abnormality) est suspectée chez l'enfant qui a des symptômes neurologiques même transitoires ou des douleurs lancinantes du dos ou des membres et un mécanisme de lésion compatible avec une lésion de la moelle épinière. Chez environ 25% des enfants, l'apparition des signes neurologiques (tels que les déficits neurologiques partiels, la paralysie complète) est retardée, entre 30 min et 4 jours après la lésion, ce qui rend le diagnostic immédiat difficile.

L'imagerie commence habituellement par les radiographies incluant des vues latérales, antéropostérieures et de l'odontoïde bouche ouverte. Une TDM est habituellement réalisée si une fracture, une luxation ou une subluxation est suspectée sur les radiographies ou en cas d'accident dont le mécanisme entraîne un très haut risque de blessure. L'IRM est généralement réalisée en présence de l'une des conditions suivantes:

  • Une lésion de la moelle épinière est suspectée ou confirmée par radiographie ou TDM

  • Des déficits neurologiques à l'examen suggèrent une lésion de la moelle épinière

  • Des antécédents de déficits neurologiques même transitoires suggèrent une lésion de la moelle épinière

Traitement

  • Immobilisation

  • Maintien de l'oxygénation et de la perfusion de la moelle épinière

  • Soins de support

  • Stabilisation chirurgicale, le cas échéant

  • Soins symptomatiques et rééducation à long terme

L'enfant qui présente une lésion médullaire doit être transféré dans un centre de traumatologie pédiatrique.

Le traitement aigu est similaire à celui utilisé chez l'adulte, avec immobilisation et maintien de la qualité de l'oxygénation, de la ventilation et de la circulation. Le traitement peut également comprendre une forte dose de corticostéroïdes (même dose que pour les adultes adaptée en fonction du poids).