Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Hémothorax

Par Thomas G. Weiser, MD, MPH, Assistant Professor, Department of Surgery, Section of Trauma & Critical Care, Stanford University School of Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

L'hémothorax correspond à une accumulation de sang dans la cavité pleurale.

La cause habituelle de l'hémothorax est une lacération du poumon, des vaisseaux intercostaux ou d'une artère mammaire interne. Il peut résulter d'un traumatisme contondant ou pénétrant. Un hémothorax est souvent accompagné d'un pneumothorax (hémopneumothorax).

Le volume de l'hémorragie est compris entre minimal à massif. Un hémothorax massif est le plus souvent défini comme une accumulation rapide de ≥ 1,000 mL de sang. Le choc est fréquent.

En cas d'hémorragie de grand volume, les patients sont souvent dyspnéïques avec une diminution des bruits respiratoires et une matité à la percussion (souvent difficile à apprécier lors du bilan initial des patients qui ont de multiples blessures). Les signes peuvent être banals chez les patients qui ont de plus petits hémothorax.

Diagnostic

  • Rx thorax

Un hémothorax est suspecté sur la symptomatologie et les signes cliniques. Le diagnostic est généralement confirmé par la rx thorax.

Traitement

  • Rééquilibration hydroélectrolytique selon les besoins

  • Habituellement, tube de thoracostomie

  • Parfois thoracotomie

On administre aux patients présentant des signes d'hypovolémie (p. ex., tachycardie, hypotension) des cristalloïdes IV et parfois une transfusion sanguine ( Réanimation volémique intraveineuse).

Si le volume de sang est suffisant pour être visible sur une rx thorax (nécessitant habituellement environ 500 mL), ou si un pneumothorax est présent, un drain thoracique de gros calibre (p. ex., 32 à 38 Fr) est inséré dans le 5e ou le 6e espace intercostal dans la ligne médioaxillaire. Le drainage par tube améliore la ventilation, diminue le risque de coagulation de l'hémothorax (qui peut conduire à un empyème ou à un fibrothorax), et facilite l'évaluation de la perte de sang en cours et de l'intégrité diaphragmatique. Le sang prélevé par thoracostomie peut être transfusé, diminuant le besoin de cristalloïde et de sang exogène.

Une thoracotomie en urgence est indiquée dans l'un des cas suivants:

  • Le saignement initial est > 1500 mL

  • Le saignement est > 200 mL/h pendant > 2 à 4 h et provoque un trouble respiratoire ou hémodynamique ou le besoin de transfusions sanguines répétées.