Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Prévention des blessures chez les personnes âgées

Par James T. Pacala, MD, MS, University of Minnesota Medical School

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Chutes

Les personnes âgées sont exposées à des blessures dues aux chutes ( Chutes chez la personne âgée). Un programme de prévention des chutes, qui comprend de l'exercice (avec ou sans kinésithérapie) et une supplémentation en vitamine D doivent être mis en œuvre chez les sujets à risque élevé de chute ou qui sont déjà tombés.

Dangers de la conduite

On doit rappeler à toutes les personnes âgées la nécessité d'utiliser une ceinture de sécurité au niveau abdominal et des épaules et la nécessité de s'abstenir de conduire quand ils sont sous l'influence de l'alcool ou de drogues/médicaments psychoactifs.

Dans le cas des personnes âgées, le risque de se blesser eux-mêmes et les autres pendant la conduite est supérieur à celui des jeunes adultes du fait de modifications associées à l'âge et de pathologies fréquentes chez les personnes âgées. La capacité à conduire doit être évaluée par des questionnaires et, en cas de besoin, par une évaluation objective à la recherche de l'un ou de plusieurs des facteurs suivants:

  • Une mauvaise acuité visuelle

  • Une démence

  • Une déficience fonctionnelle significative pour effectuer des mouvements du cou ou du tronc

  • Une mauvaise coordination motrice

  • Une bradykinésie

De plus, un membre de la famille ou un ami préoccupé par la capacité de conduire du patient doit l'inciter à bénéficier d'une évaluation.

L'évaluation objective de la capacité à conduire peut être effectuée par un ergothérapeute ( Bilan fonctionnel du conducteur âgé). Plusieurs états ont des lois qui incitent à déclarer les patients suspects d'avoir une altération de leur capacité à conduire. Le praticien doit faire preuve de tact quand il doit recommander l'arrêt de la conduite parce qu'une telle recommandation menace l'autonomie.

Risques domestiques

La maison peut présenter plusieurs dangers. Par exemple, les sujets qui présentent une neuropathie périphérique courent un risque augmenté de brûlures avec de l’eau trop chaude; les brûlures peuvent être prévenues par un réglage de la température du chauffe-eau à < 49° C. En cas de démence, l’utilisation d’appareils électriques et à gaz est particulièrement dangereuse; l’utilisation d’alarmes et de dispositifs d'arrêt automatique sur les appareils peut être utile. Des détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone doivent être installés et entretenus. Les armes à feu doivent être stockées en toute sécurité ou retirées de la maison.

Tous les patients ou leurs aidants peuvent compléter une liste de contrôles de sécurité pour identifier les dangers du domicile. Un kinésithérapeute et un ergothérapeute peuvent visiter la maison du patient pour évaluer sa sécurité.