Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Présentations inhabituelles des maladies chez les personnes âgées

Par Richard W. Besdine, MD, The Warren Alpert Medical School of Brown University

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

Chez les personnes âgées, de nombreuses pathologies fréquentes peuvent être présentes sans leurs caractéristiques habituelles. Au lieu de cela, les personnes âgées peuvent avoir 1 des syndromes gériatriques non spécifiques (p. ex., confusion, vertiges, syncope, chutes, perte de poids, incontinence). Ces syndromes peuvent résulter de pathologies et de déficiences multiples; l’état des patients peut cependant être amélioré en corrigeant seulement certains facteurs déclenchant. Une stratégie encore meilleure, est d'identifier les facteurs de risque de ces syndromes et de les corriger autant que possible, et ainsi réduire la probabilité que ce syndrome ne se développe.

Bien que presque toutes les maladies ou les intoxications médicamenteuses puissent entraîner ces syndromes gériatriques, les troubles suivants sont plus susceptibles de les déclencher, au lieu de causer une symptomatologie typique.

Un Infarctus intestinal aigu peut être révélé par une confusion aiguë. La douleur et la sensibilité abdominales peuvent être absentes.

En cas d'appendicite la douleur a tendance à commencer dans la fosse iliaque droite plutôt que dans la région périombilicale. Finalement, la douleur peut être diffuse à tout l'abdomen plutôt que localisée dans la fosse iliaque droite. Cependant, une sensibilité dans ce quadrant est un important signe précoce.

La septicémie provoque (au moins) une fébricule chez la plupart des personnes âgées, mais dans certains cas la fièvre peut être absente. L'origine de la septicémie peut être difficile à identifier. Les patients âgés peuvent avoir des signes non spécifiques (p. ex., malaise général, anorexie, sueurs nocturnes, changement inexpliqué de l'état mental).

Les pathologies biliaires peuvent entraîner une détérioration mentale et physique non spécifique (p. ex., malaise, confusion, perte d'autonomie) sans ictère, fièvre ou douleur abdominale. Des anomalies du bilan hépatique peuvent être le seul signe.

L'insuffisance cardiaque peut entraîner confusion, agitation, anorexie, faiblesse, insomnie, fatigue, perte de poids ou léthargie; les patients peuvent ne pas signaler de dyspnée. L'orthopnée peut provoquer une agitation nocturne chez les patients souffrant également de démence. L'œdème périphérique est moins spécifique comme signe d'insuffisance cardiaque chez les personnes âgées que chez les patients plus jeunes. Chez les patients alités, l'œdème peut survenir dans la région sacrée, plutôt que dans les membres inférieurs.

L'hyperparathyroïdie peut provoquer des symptômes non spécifiques: asthénie, troubles cognitifs, labilité émotionnelle, anorexie, constipation et HTA. Les symptômes spécifiques sont souvent absents.

L'hyperthyroïdie peut ne pas provoquer les signes caractéristiques (p. ex., signes oculaires, goitre). Au lieu de cela, la symptomatologie peut être subtile et comprendre une tachycardie, une perte de poids, une fatigue, une faiblesse, des palpitations, un tremblement, une fibrillation auriculaire et une insuffisance cardiaque. Les patients peuvent sembler apathiques plutôt qu'hyperactifs.

L'hypothyroïdie peut se manifester de façon très discrète chez les patients âgés. Les symptômes les plus fréquents sont non spécifiques (p. ex., fatigue, faiblesse, chutes). Une anorexie, un amaigrissement et des arthralgies peuvent également survenir. Intolérance au froid, prise de poids, dépression, paresthésies, perte de cheveux et crampes musculaires sont moins fréquentes que chez les patients plus jeunes; les troubles cognitifs sont plus fréquents. Le signe le plus spécifique, allongement du temps de relaxation du réflexe achilléen, peut ne pas être décelable chez les patients âgés du fait d'une amplitude diminuée ou d'une abolition des réflexes.

La méningite peut provoquer de la fièvre et une modification de l'état mental sans symptômes méningés (p. ex., céphalée, nuque raide).

Un infarctus du myocarde peut se manifester par des sueurs, une dyspnée, des douleurs épigastriques, une syncope, une faiblesse, des vomissements ou une confusion plutôt que par une douleur thoracique. Après une douleur thoracique ou d'autres symptômes d'infarctus du myocarde, les patients âgés ont tendance à mettre plus de temps pour consulter que les patients plus jeunes.

L'ulcère gastroduodénal peut ne pas causer de symptômes d'ulcère caractéristiques; la douleur peut être absente, non spécifique ou masquée par les AINS. La dyspepsie (inconfort habituellement épigastrique avec ballonnements, nausées ou satiété précoce) est plus fréquente chez les personnes âgées que chez les patients plus jeunes. Les personnes âgées ont plus souvent des formes plus sévères d'hémorragies gastro-intestinales qui peuvent être indolores. Une perte sanguine lente et asymptomatique peut survenir, entraînant progressivement une anémie sévère.

Une pneumonie peut être révélée par des malaises, une anorexie ou de la confusion. La tachycardie et la tachypnée sont fréquentes, mais la fièvre peut être absente. La toux peut être discrète et sans expectoration abondante ou purulente, en particulier chez les patients déshydratés.

La tuberculose peut se manifester différemment chez les patients âgés présentant des troubles associés. Les symptômes peuvent être non spécifiques (p. ex., fièvre, faiblesse, confusion, anorexie). La tuberculose pulmonaire peut se manifester avec moins de symptômes respiratoires (p. ex., toux, expectoration abondante, hémoptysie) que chez les patients plus jeunes.

L'infection urinaire peut être présente chez un patient âgé apyrétique. Ces patients peuvent ne pas signaler dysurie, pollakiurie, ou urgence mictionnelle, mais peuvent éprouver vertiges, confusion, anorexie, fatigue ou faiblesse.

Les autres problèmes qui se manifestent différemment chez les personnes âgées comprennent l'abus d'alcool, les effets indésirables des médicaments, la dépression, l'embolie pulmonaire, les infections systémiques et l'angor instable.