Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Grossesse post-terme

Par Julie S. Moldenhauer, MD, Associate Professor of Clinical Obstetrics and Gynecology in Surgery, The Garbose Family Special Delivery Unit;Attending Physician, The Center for Fetal Diagnosis and Treatment, Children's Hospital of Philadelphia;The University of Pennsylvania Perelman School of Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

La grossesse après terme correspond à une gestation qui dure 42 semaines. Une surveillance prénatale doit être envisagée à 41 semaines. L'induction du travail doit être envisagée après 41 semaines et est recommandée après 42 semaines.

Une estimation précise de l’âge gestationnel est essentielle pour établir un diagnostic de la grossesse après terme. En cas de cycles menstruels réguliers, l'âge gestationnel peut être estimé en fonction du premier jour des dernières règles. Si la date est incertaine ou incompatible avec la date des dernières règles, une échographie au début de la gestation (jusqu'à 20 semaines) est la plus précise avec la variation admise de +/ 7 jours. Plus tard dans la gestation, la variation augmente pour +/ 14 jours entre 20 et 30 semaines de gestation et de +/ 21 jours après 30 semaines.

Une grossesse après le terme augmente les risques pour la grossesse, la femme et le fœtus. Les risques comprennent

  • Croissance fœtale anormale (macrosomie et un syndrome de dysmaturité)

  • Oligohydramnios

  • Présence de méconium dans le liquide amniotique

  • Résultats non rassurants du test du fœtus

  • Mort fœtale et néonatale

  • Besoin de soins intensifs néonataux

  • Dystocie (travail anormal ou difficile)

  • Accouchement par césarienne

  • Lacérations périnéales

  • Hémorragies du post-partum

La postmaturité se réfère à l'état du fœtus lorsque le placenta ne peut plus maintenir un environnement sain pour sa croissance et son développement, généralement parce que la grossesse a duré trop longtemps. Le fœtus peut présenter une peau sèche qui desquame, des ongles hypertrophiés, beaucoup de cheveux, des plis marqués sur les paumes et les plantes de pied, une absence de dépôts de tissu adipeux et sa peau peut présenter des taches vertes ou jaunes à cause du méconium. L'aspiration du méconium constitue un risque.

La surveillance prénatale doit être envisagée à 41 semaines; elle comprend l'une des procédures suivantes:

  • Le test non-stress

  • Le profil biophysique modifié (test non-stress et évaluation du volume de liquide amniotique)

  • Un profil biophysique complet (évaluation du volume de liquide amniotique et des mouvements, du tonus, de la respiration et du rythme cardiaque fœtaux)

Traitement

  • Déclenchement du travail et accouchement

En cas de preuves de souffrance fœtale ou d'oligohydramnios, l'accouchement est nécessaire. L'induction du travail peut être envisagée entre 41 et 42 semaines, en particulier si le col est favorable et elle est recommandée après 42 semaines.