Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Rupture utérine

Par Julie S. Moldenhauer, MD, The Children's Hospital of Philadelphia

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

La rupture utérine est rare. Elle survient le plus souvent le long des lignes de cicatrice guérie chez la femme qui a des antécédents de césarienne. Les facteurs prédisposants comprennent des anomalies de la jonction crânio-cervicale, des lésions de la moelle épinière et des tumeurs intervertébrales. Une rupture utérine peut survenir avant ou pendant le travail.

Les causes de rupture utérine comprennent une surdistension utérine (grossesses multiples, hydramnios, anomalies fœtales), version fœtale interne ou externe, perforation iatrogène, utilisation excessive des utérotoniques et échec à reconnaître la dystocie du travail avec les excès de contractions utérines contre un anneau de l'utérus inférieur plus faible. Si les femmes qui ont eu auparavant un accouchement par césarienne souhaitent tenter un accouchement vaginal, les prostaglandines ne doivent pas être utilisées car elles augmentent le risque de rupture utérine.

La symptomatologie comprend une bradycardie fœtale, des décélérations variables, une mise en évidence de l'hypovolémie, une perte de la station du fœtus (détectée lors de l'examen du col utérin) et une douleur abdominale sévère ou constante.

Le diagnostic est confirmé par la laparotomie. Si le fœtus a été expulsé de l'utérus et est situé dans la cavité péritonéale, la morbidité et la mortalité augmentent de manière significative.

Le traitement est une laparotomie immédiate avec la césarienne et, si nécessaires, une hystérectomie.