Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Trouble persistant de l'excitation génitale

Par Rosemary Basson, MD, University of British Columbia and Vancouver Hospital

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Le trouble persistant de l'excitation sexuelle représente une excitation génitale importante, non souhaitée, sans provocation.

La cause est inconnue. L'anxiété de récurrence des épisodes de douleur peut perpétuer le syndrome. On estime actuellement que les symptômes résultent de l'hypertonie du muscle pelvien.

Une excitation génitale, importante, impulsive, spontanée, non désirée (p. ex., des picotements, lancinant) se produit sans aucun désir sexuel ou excitation subjective. Les sensations persistent pendant des heures ou des jours et provoquent typiquement des symptômes très pénibles. Les femmes âgées, en particulier, peuvent être très gênées par les symptômes.

Traitement

Le traitement est mal defini. L'auto-stimulation à l'orgasme peut apporter un soulagement initialement, mais ce traitement devient généralement moins efficaces au fil du temps, et la plupart des femmes ressentent ce traitement comme pénible.

Une kinésithérapie des muscles pelviens par biofeedback peut être utile, surtout si associée à une thérapie cognitive basée sur la pleine conscience (Mindfulness) ( Traitement). Des doses élevées d'inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine ont été décrites comme efficaces, mais les données sont peu abondantes.

La simple reconnaissance de l'existence de ce trouble, avec l'assurance qu'il peut guérir spontanément, peut être utile pour certains patients.