Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Glaire cervicale anormale

Par Robert W. Rebar, MD, Western Michigan University Homer Stryker M.D. School of Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Une glaire cervicale anormale peut diminuer la fertilité en inhibant la pénétration ou en augmentant la destruction des spermatozoïdes.

Normalement, la glaire cervicale se modifie sous l'effet de l'augmentation des taux d'œstradiol pendant la phase folliculaire du cycle menstruel, passant d'une texture épaisse et impénétrable en une texture fine et étirable (filante). Une glaire cervicale anormale peut

  • Rester impénétrable aux spermatozoïdes au moment de l'ovulation

  • Promouvoir la destruction des spermatozoïdes par l'afflux de bactéries vaginales (p. ex., en raison d'une cervicite)

  • Contenir des Ac anti-spermatozoïdes (parfois)

Une glaire anormale altère rarement la fertilité de manière importante, sauf en cas de cervicite chronique ou de sténose cervicale dues à des traitements antérieurs pour néoplasie intra-épithéliale du col utérin.

Diagnostic

La femme est examinée afin d'exclure toute cervicite et sténose cervicale. À moins qu'elles ne soient atteintes de l'une de ces pathologies, un examen post-coïtal de la glaire cervicale pour déterminer si des spermatozoïdes viables sont présents (fait partie du bilan standard de l'infertilité) est inutile. Le test post-coïtal n'est pas utile.

Traitement

Le traitement peut comprendre une insémination intra-utérine ou des médicaments pour fluidifier la glaire (p. ex., guaïfénésine). Aucun de ces traitements n'a prouvé son efficacité.