Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Polypes cervicaux

Par S. Gene McNeeley, MD, Clinical Professor;Chief of Gynecology, Center for Advanced Gynecology and Pelvic Health, Michigan State University, College of Osteopathic Medicine;Trinity Health

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Les polypes cervicaux sont des tumeurs bénignes fréquentes du col et de l'endocol.

Les polypes cervicaux concernent 2 à 5% des femmes. Ils se développent habituellement dans le canal endocervical. Les polypes endocervicaux peuvent être provoqués par une inflammation chronique. Ils subissent rarement une transformation maligne.

La plupart des polypes cervicaux sont asymptomatiques. Les polypes endocervicaux peuvent entraîner des métrorragies spontanées ou après un rapport sexuel ou s'infecter, ce qui entraîne un écoulement vaginal purulent (leucorrhées). Les polypes endocervicaux sont habituellement rose-rougeâtres brillants, et < 1 cm dans toutes leurs dimensions; ils peuvent être friables.

Diagnostic

Le diagnostic repose sur l'examen au spéculum.

Traitement

Les polypes qui causent un saignement ou des pertes doivent être retirés. L'excision peut être pratiquée au cabinet et ne nécessite pas d'anesthésiques. L'hémorragie après exérèse est rare et peut être contrôlée par une cautérisation chimique. Une cytologie cervicale doit être effectuée.

Si les pertes et les hémorragies persistent après le traitement, une biopsie endométriale est effectuée afin d'exclure un cancer.

Ressources dans cet article