Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Sténose cervicale

Par S. Gene McNeeley, MD, Hutzel Women’s Hospital;Michigan State University, College of Osteopathic Medicine, Hutzel Women’s Health Specialists

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

La sténose cervicale est une sténose de l'orifice cervical interne.

La sténose cervicale peut être congénitale ou acquise. Les causes acquises les plus fréquentes sont les suivantes

  • La ménopause

  • La chirurgie cervicale (p. ex., conisation, cautérisation)

  • Les procédures d'ablation de l'endomètre dans un contexte d'anomalies utérines causes de ménorragies

  • Les cancer cervical ou de l'utérus

  • La radiothérapie

Les sténoses cervicales peuvent être complètes ou partielles. Elles peuvent entraîner un hématomètre (accumulation de sang dans l’utérus) ou, chez la femme non ménopausée, un flux rétrograde de sang menstruel dans le pelvis, pouvant entraîner une endométriose. Un pyomètre (accumulation de pus dans l'utérus) peut également se développer, en particulier en cas de cancer du col ou de l'utérus.

Symptomatologie

Les symptômes fréquemment observés chez la femme non ménopausée sont l'aménorrhée, la dysménorrhée, les hémorragies anormales et l'infertilité. La femme ménopausée peut être asymptomatique pendant de longues périodes. L'hématomètre ou le pyomètre peuvent entraîner une distension utérine ou parfois une masse palpable.

Diagnostic

  • Bilan clinique

Le diagnostic peut être suspecté devant le tableau clinique (notamment le développement de l'aménorrhée ou dysménorrhée après une chirurgie cervicale) ou lorsque l'on ne parvient pas à obtenir des cellules endocervicales ou un échantillon endométrial lors des tests diagnostiques (p. ex., pour un test de Papanicolaou [Pap test]). Un diagnostic de sténose complète est établi si on ne peut pas passer une sonde de 1 à 2 mm de diamètre dans la cavité utérine.

Dans le cas où les sténoses cervicales entraînent des symptômes ou des anomalies utérines (p. ex., hématomètre, pyomètre), il est nécessaire de pratiquer une cytologie cervicale et une biopsie endométriale afin d'exclure toute possibilité de cancer. Chez la femme ménopausée sans antécédents d'anomalies du frottis et chez la femme qui ne présente pas de symptômes d'anomalies utérines, aucun bilan supplémentaire n'est nécessaire.

Traitement

  • Dilatation et pose d'un stent si symptomatique

Le traitement n'est indiqué que lorsque l'on détecte des anomalies utérines ou en cas de symptômes et peut consister en une dilatation cervicale ou dans la pose d'un stent cervical.