Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Post-partum Pyélonéphrite

Par Julie S. Moldenhauer, MD, The Children's Hospital of Philadelphia

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

La pyélonéphrite est l'infection bactérienne du parenchyme rénal.

Les pyélonéphrites peuvent survenir en post-partum par infection ascendante à point de départ vésical. Cette infection peut débuter comme une bactériurie asymptomatique de la grossesse ou après un sondage vésical pratiqué pendant ou après le travail pour soulager une distension vésicale. Le micro-organisme responsable est habituellement une bactérie coliforme (p. ex., Escherichia coli).

La symptomatologie associe fièvre, douleur de l'hypochondre, malaise général et parfois mictions douloureuses.

Le diagnostic repose sur l'ECBU ( Infections bactériennes des voies urinaires : Diagnostic).

Traitement

  • Antibiotiques

Le traitement initial est la ceftriaxone 1 à 2 g IV q 12 à 24 h seule ou l’ampicilline 1 g IV q 6 h plus gentamicine 1,5 mg/kg IV q 8 h jusqu’à ce que la fièvre ait disparu chez ces femmes pendant 48 h. Une culture avec antibiogramme doit être effectuée pour vérification. Le traitement est ensuite ajusté en conséquence et poursuivi jusqu'à un total de 7 à 14 j; les antibiotiques oraux sont utilisés après les antibiotiques IV initiaux. Les femmes doivent être encouragées à consommer de grandes quantités de liquides.

Un ECBU doit être répété 6 à 8 sem après l'accouchement pour s'assurer de la guérison. Si les épisodes de pyélonéphrite se reproduisent, une imagerie doit être envisagée pour rechercher des calculs ou des malformations congénitales. L’imagerie utilisée pendant la grossesse est habituellement l’échographie; l’imagerie après la grossesse est habituellement une TDM avec injection de produit de contraste.