Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Mastodynies (douleurs des seins)

Par Mary Ann Kosir, MD, Wayne State University School of Medicine; Walt Breast Center, Karmanos Cancer Institute

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

Les mastodynies (douleurs des seins) sont fréquentes et peuvent être localisées ou diffuses, unilatérales ou bilatérales.

Étiologie

Une douleur mammaire localisée est habituellement provoquée par une anomalie focalisée qui provoque une tuméfaction ( Masses mammaires (boules dans le sein)), comme un kyste mammaire ou une infection (p. ex., mastite, abcès). La plupart des cancers du sein ne sont pas douloureux.

Une douleur diffuse, bilatérale peut être provoquée par une dystrophie fibrokystique ou, plus rarement par une mastite diffuse, bilatérale. Cependant, des douleurs diffuses bilatérales sont très fréquentes chez la femme qui ne présente pas d'anomalies mammaires sous-jacentes. Les causes les plus fréquentes sont les suivantes

  • Les modifications hormonales responsables de la prolifération du tissu mammaire (p. ex., pendant la phase lutéale ou en cas de grossesse précoce, chez la femme qui prend des œstrogènes ou des progestatifs)

  • Les seins volumineux et tombants qui tirent sur les ligaments de Cooper

Bilan

Anamnèse

L'anamnèse de la maladie actuelle doit évoquer l'évolution temporelle de la douleur et sa nature (focale ou diffuse, unilatérale ou bilatérale). La relation entre une douleur chronique ou récurrente et la phase du cycle menstruel doit être établie.

La revue des systèmes doit aborder d'autres symptômes suggérant une éventuelle grossesse (p. ex., augmentation du volume abdominal, aménorrhée, nausées matinales) ou des modifications fibrokystiques (p. ex., présence de nombreuses masses).

La recherche des antécédents médicaux doit porter sur les maladies qui pourraient causer des douleurs diffuses (p. ex., dystrophie fibrokystique) et l'utilisation des œstrogènes et des progestatifs.

Examen clinique

L'examen se concentre sur le sein et les tissus adjacents, recherche des anomalies telles que des modifications de la peau, y compris un érythème, une éruption, une augmentation des marques cutanées et un œdème sous-cutané parfois appelé peau d'orange et des signes d'infection, tels que rougeur, chaleur et douleur.

Signes d'alarme

Les suivants sont particulièrement préoccupants:

  • Signes d'infection

Interprétation des signes

L'absence de symptômes anormaux suggère que la douleur est due à des modifications hormonales ou à de volumineux seins tombants. Des symptômes anormaux peuvent faire évoquer d'autres anomalies spécifiques.

Examens complémentaires

Un test de grossesse devra être effectué si la douleur est inexpliquée et a duré moins de quelques mois, en particulier si d'autres symptômes sont compatibles avec une grossesse.

D'autres examens sont rarement indiqués, sauf si les signes cliniques suggèrent un autre problème qui nécessite des explorations.

Traitement

Pour les mastodynies liées au cycle menstruel, le paracétamol ou un AINS est généralement efficace. Si la douleur est sévère, un court cycle de danazol ou de tamoxifène peut être administré. Ces médicaments inhibent les œstrogènes et la progestérone. En cas de traitement par œstrogènes ou progestatifs, leur arrêt peut être nécessaire.

En cas de douleurs mammaires liées à la grossesse, le port d'une brassière de soutien et/ou la prise de paracétamol ensemble peuvent aider.

Des données récentes suggèrent que l'huile d'onagre et/ou la vitamine E ensemble, peuvent réduire la gravité de la mastalgie.

Points clés

  • Les douleurs mammaires diffuses, bilatérales sont habituellement provoquées par des modifications hormonales ou de volumineux seins tombants et ne correspondent à aucune anomalie organique.