Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Purpura sénile

Par David J. Kuter, MD, DPhil, Professor of Medicine;Chief of Hematology, Harvard Medical School;Massachusetts General Hospital

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Le purpura sénile se traduit par des ecchymoses et résulte d'une augmentation de la fragilité des vaisseaux due à des lésions du tissu conjonctif du derme, favorisées par l'exposition solaire chronique, le vieillissement et les médicaments.

Le purpura sénile frappe habituellement les personnes âgées car les tissus dermiques s'atrophient et les vaisseaux sanguins deviennent plus fragiles. Les patients développent ainsi des ecchymoses violet foncé persistantes, généralement limitées aux surfaces d'extensions des mains et des avant-bras. De nouvelles lésions apparaissent sans traumatisme reconnu et régressent ensuite lentement en quelques jours, laissant une tache de coloration brune, due à des dépôts d’hémosidérine. Cette anomalie de coloration peut s'effacer en quelques semaines ou mois, ou être permanente. La peau et le tissu sous-cutané de la zone atteinte apparaissent souvent amincis et atrophiques. Les médicaments (p. ex., les corticostéroïdes, la warfarine, l'aspirine, le clopidogrel) peuvent exacerber les ecchymoses. Aucun traitement n'est nécessaire ni n'accélère la guérison des lésions. Bien que gênant sur le plan esthétique, ce trouble n'a pas de conséquences sur la santé et ne présage pas d'un saignement important ailleurs.