Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Déficit en antithrombine

Par Joel L. Moake, MD, Professor Emeritus of Medicine;Senior Research Scientist and Associate Director, Baylor College of Medicine;J. W. Cox Laboratory for Biomedical Engineering, Rice University

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

L'antithrombine inhibant la thrombine et les facteurs Xa, IXa, et XIa, la carence en antithrombine prédispose à la thrombose veineuse.

L'antithrombine est une protéine qui inhibe la thrombine et les facteurs Xa, IXa et XIa inhibant ainsi la thrombose.

Le déficit hétérozygote en antithrombine plasmatique a une prévalence d’environ 0,2 à 0,4%; environ la moitié des patients vont développer des thromboses veineuses. Les déficits homozygotes sont probablement mortels pour le fœtus in utero.

Les déficits acquis surviennent en cas de coagulation intravasculaire disséminée, d'insuffisance hépatique ou de syndrome néphrotique, ou pendant les traitements par héparine. L'héparine exerce son effet anticoagulant en activant l'antithrombine.

Un diagnostic biologique est recherché en cas de caillot sanguin inexpliqué et implique la quantification de la capacité du plasma du patient à inhiber de la thrombine en présence d'héparine.

Traitement

  • Warfarine pour prévenir la thromboembolie veineuse

La warfarine orale est utilisée dans la prophylaxie contre la maladie thromboembolique veineuse.

On ne sait pas encore si les nouveaux anticoagulants oraux qui inhibent la thrombine (dabigatran) ou le facteur Xa (p. ex., rivaroxaban, apixaban) peuvent être utilisés à la place de la warfarine dans ce trouble.